Error message

The file could not be created.

Pour sa création Emanuel Gat s'est emparé des deux derniers actes de Tosca de Puccini.

Les trois chorégraphes signent des manifestes à la fois chorégraphiques et musicaux, pour libérer la mémoire et l’imagination. 

Plus que jamais, la chorégraphe explore le patrimoine chanté populaire marocain, par le réel du quotidien au féminin. 

Six danseurs sous influence d’un oiseau tropical aussi mythique qu’invisible. Un ballet minimaliste pour une créature sublime. 

Le grand spectacle d’ouverture de Montpellier Danse a dialogué avec le monde d’il y a un siècle. 

Le chorégraphe présente ses deux dernières créations à Paris et à Marseille.

Deux pièces de Satchie Noro viennent d’être présentées dans la magnifique cour de l’Hôtel de Sully.

Dans l’enceinte du Monfort, les Dromesko ont dressé leur accueillante baraque, invitant le public à partager des fragments de vies.

Pages

Pour sa création Emanuel Gat s'est emparé des deux derniers actes de Tosca de Puccini.

Les trois chorégraphes signent des manifestes à la fois chorégraphiques et musicaux, pour libérer la mémoire et l’imagination. 

Plus que jamais, la chorégraphe explore le patrimoine chanté populaire marocain, par le réel du quotidien au féminin. 

Six danseurs sous influence d’un oiseau tropical aussi mythique qu’invisible. Un ballet minimaliste pour une créature sublime. 

Le grand spectacle d’ouverture de Montpellier Danse a dialogué avec le monde d’il y a un siècle. 

Le chorégraphe présente ses deux dernières créations à Paris et à Marseille.

Deux pièces de Satchie Noro viennent d’être présentées dans la magnifique cour de l’Hôtel de Sully.

Dans l’enceinte du Monfort, les Dromesko ont dressé leur accueillante baraque, invitant le public à partager des fragments de vies.

Pages