A Strasbourg, Joëlle Smajda présente une saison 2018/19 avec une nouvelle génération d’artistes et de nouvelles façons d’aborder l’art et le monde.

La dernière création du chorégraphe est un extraordinaire conte dansé. A ne pas rater à POLE-SUD, Strasbourg.

Concerts, danse, contes, théâtre, mais aussi atelier de langue créole et marché des îles. Le Mois Kreyol, c’est (re)parti.

En prenant pour thème général l’altérité, la Zone d’Occupation Artistique présente quatre créations et deux premières françaises.

L’Atelier de Paris ouvre sa saison avec un temps fort autour de la chorégraphe américaine ...

Teshigawara revient au Théâtre national de la danse de Chaillot, dans le cadre du Festival d’Automne et des manifestations de Japonisme 2018.

Du 26 au 29 septembre, 15 compagnies investissent la Briqueterie et le théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine.

A Strasbourg, Joëlle Smajda présente une saison 2018/19 avec une nouvelle génération d’artistes et de nouvelles façons d’aborder l’art et le monde.

En travaux, le CCN de Nantes dirigé par Ambra Senatore se prépare à une rentrée encore plus ouverte sur la ville et ses acteurs.

Pages

La dernière création du chorégraphe est un extraordinaire conte dansé. A ne pas rater à POLE-SUD, Strasbourg.

Concerts, danse, contes, théâtre, mais aussi atelier de langue créole et marché des îles. Le Mois Kreyol, c’est (re)parti.

En prenant pour thème général l’altérité, la Zone d’Occupation Artistique présente quatre créations et deux premières françaises.

L’Atelier de Paris ouvre sa saison avec un temps fort autour de la chorégraphe américaine ...

Teshigawara revient au Théâtre national de la danse de Chaillot, dans le cadre du Festival d’Automne et des manifestations de Japonisme 2018.

Du 26 au 29 septembre, 15 compagnies investissent la Briqueterie et le théâtre Jean-Vilar de Vitry-sur-Seine.

A Strasbourg, Joëlle Smajda présente une saison 2018/19 avec une nouvelle génération d’artistes et de nouvelles façons d’aborder l’art et le monde.

En travaux, le CCN de Nantes dirigé par Ambra Senatore se prépare à une rentrée encore plus ouverte sur la ville et ses acteurs.

Pages