Cie Difé Kako

« Noir de boue et d’obus » de Chantal Loïal

La pièce témoigne de la rencontre des cultures dans les tranchées de la "grande guerre".

Entretien avec Chantal Loïal

CHANTAL LOÏAL : « La danse afro-antillaise souffre encore d’un manque de reconnaissance de la part des institutions ».

Subscribe to RSS - Cie Difé Kako