Au Théâtre Francine Vasse et au Musée d’arts de Nantes, Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Christian Rizzo et autres ont surpris.

Au Festival Flamenco de Nîmes, première française pour la nouvelle création de Patricia Guerrero, jeune chorégraphe flamenca.

Au Château des ducs de BretagneAmbra Senatore a célébré les dix ans de Passo sous la forme d’une expérience immersive.

Présentée en ouverture de Suresnes Cités Danse, cette pièce redonne au hip hop sa charge subversive.  

Massiwa, présenté en ouverture du festival de Suresnes Cités Danseest une vraie découverte. 

Rarement titre, dans sa sobriété même, aura été plus adéquat. Works est une quintessence de ce que le chorégraphe est capable de créer.

La vedette du flamenco d’avant-garde remue la partition de Stravinski par ses coups de talon. 

Au Festival Flamenco de Nîmes, une relecture du Tricorne de Manuel de Falla et Léonide Massine qui vaut le détour et l’intérêt.

Pages

Au Théâtre Francine Vasse et au Musée d’arts de Nantes, Aïcha M’Barek/Hafiz Dhaou, Christian Rizzo et autres ont surpris.

Au Festival Flamenco de Nîmes, première française pour la nouvelle création de Patricia Guerrero, jeune chorégraphe flamenca.

Au Château des ducs de BretagneAmbra Senatore a célébré les dix ans de Passo sous la forme d’une expérience immersive.

Présentée en ouverture de Suresnes Cités Danse, cette pièce redonne au hip hop sa charge subversive.  

Massiwa, présenté en ouverture du festival de Suresnes Cités Danseest une vraie découverte. 

Rarement titre, dans sa sobriété même, aura été plus adéquat. Works est une quintessence de ce que le chorégraphe est capable de créer.

La vedette du flamenco d’avant-garde remue la partition de Stravinski par ses coups de talon. 

Au Festival Flamenco de Nîmes, une relecture du Tricorne de Manuel de Falla et Léonide Massine qui vaut le détour et l’intérêt.

Pages