Une déambulation chorégraphique par la Cie L’Estampe où l’intime surgit et met en question la bienséance apparente.

Parfois une pièce donne corps à cette notion cardinale mais peu définissable : la justesse.

Où peut conduire un travail de chorégraphe auprès d'amateurs ? A tout et son contraire: la preuve avec Gala de Bel et 22 de Phelippeau.

Présentée à Séquence Danse au 104, la création d’Amala Dianor clôturera Extradanse à Strasbourg les 16 et 17 mai prochains.

Programme d’exception à l’Opéra de Paris avec une œuvre rare de Cunningham et deux entrées au répertoire signées Forsythe.

Deux œuvres exceptionnelles d’Emanuel Gat qui jalonnent son parcours de chorégraphe.

Entre Ouagadougou et Grenoble, la Cie Lanabel réussit un (mé)tissage artistique au-delà des cultures et des disciplines.

Pour la deuxième édition, Elisabeth Platel a réuni huit écoles de compagnies internationales pour un Gala exceptionnel.

Pages

Une déambulation chorégraphique par la Cie L’Estampe où l’intime surgit et met en question la bienséance apparente.

Parfois une pièce donne corps à cette notion cardinale mais peu définissable : la justesse.

Où peut conduire un travail de chorégraphe auprès d'amateurs ? A tout et son contraire: la preuve avec Gala de Bel et 22 de Phelippeau.

Présentée à Séquence Danse au 104, la création d’Amala Dianor clôturera Extradanse à Strasbourg les 16 et 17 mai prochains.

Programme d’exception à l’Opéra de Paris avec une œuvre rare de Cunningham et deux entrées au répertoire signées Forsythe.

Deux œuvres exceptionnelles d’Emanuel Gat qui jalonnent son parcours de chorégraphe.

Entre Ouagadougou et Grenoble, la Cie Lanabel réussit un (mé)tissage artistique au-delà des cultures et des disciplines.

Pour la deuxième édition, Elisabeth Platel a réuni huit écoles de compagnies internationales pour un Gala exceptionnel.

Pages