Le Ballet de l’Opéra de Metz a passé commande à Gilles Schamber pour célébrer Beethoven.

Ce Ainsi sois moi d’Olivier de Sagazan relève de la catégorie de l’objet scénique totalement non identifiable !

Un duo entre auto-fiction et auto-utopie, qui remet les pendules à l’heure : Il est urgent de prendre le temps de vivre ! 

 

Syhem Belkhoja propose une pièce simple, puissante et d’une sincérité immédiate.

Superbe danseuse, Lisbeth Gruwez s’essaie avec Piano Works Debussy à l’exercice du récital de danse.

Avant de se produire au Théâtre Jean Vilar de Vitry, la chorégraphe a présenté aux Brigittines de Bruxelles sa nouvelle création. 

Le Théâtre de la Bastille, avec l’Atelier de Paris, a présenté ce duo aussi dramatique que ludique.

Véritable repère en tant qu’interprète,Tchomanga incarne la déesse Mami Wata en Sirène échouée. 

Pages

Le Ballet de l’Opéra de Metz a passé commande à Gilles Schamber pour célébrer Beethoven.

Ce Ainsi sois moi d’Olivier de Sagazan relève de la catégorie de l’objet scénique totalement non identifiable !

Un duo entre auto-fiction et auto-utopie, qui remet les pendules à l’heure : Il est urgent de prendre le temps de vivre ! 

 

Syhem Belkhoja propose une pièce simple, puissante et d’une sincérité immédiate.

Superbe danseuse, Lisbeth Gruwez s’essaie avec Piano Works Debussy à l’exercice du récital de danse.

Avant de se produire au Théâtre Jean Vilar de Vitry, la chorégraphe a présenté aux Brigittines de Bruxelles sa nouvelle création. 

Le Théâtre de la Bastille, avec l’Atelier de Paris, a présenté ce duo aussi dramatique que ludique.

Véritable repère en tant qu’interprète,Tchomanga incarne la déesse Mami Wata en Sirène échouée. 

Pages