Changer ou mourir. Avait-il cette phrase en tête lorsqu’il s’est mis à marcher jusqu’à en mourir Robert Walser ?

La blancheur des corps irradiés
Carlotta Ikeda et Ko Murobushi mettent le butô sur la voie du nucléaire

Soirée Béjart/Nijinski/Robbins/Cherkaoui-Jalet à l’Opéra de Paris.

La compagnie de Benjamin Millepied, tout juste créée en 2012, vient de se produire au théâtre du Châtelet, accompagnée d’une

Inconnue en France mais reconnue en Scandinavie,  seule chorégraphe norvégienne à avoir reçu deux fois le prix de la critique

Avec un propos qui se recouperait presque, soit la dissection intellectuelle et physique de la nature de la danse, ou mieux

En juxtaposant au cours d’une même soirée In the upper room de Twyla Tharp (1986) et Showroomdummies ♯3 Petter Jacobson, nouveau  directeur

C’est avant l’injonction biblique. Avant la lumière, donc. Avant la lumière, sa vitesse,  son apparition, son aveuglement

Pages

Changer ou mourir. Avait-il cette phrase en tête lorsqu’il s’est mis à marcher jusqu’à en mourir Robert Walser ?

La blancheur des corps irradiés
Carlotta Ikeda et Ko Murobushi mettent le butô sur la voie du nucléaire

Soirée Béjart/Nijinski/Robbins/Cherkaoui-Jalet à l’Opéra de Paris.

La compagnie de Benjamin Millepied, tout juste créée en 2012, vient de se produire au théâtre du Châtelet, accompagnée d’une

Inconnue en France mais reconnue en Scandinavie,  seule chorégraphe norvégienne à avoir reçu deux fois le prix de la critique

Avec un propos qui se recouperait presque, soit la dissection intellectuelle et physique de la nature de la danse, ou mieux

En juxtaposant au cours d’une même soirée In the upper room de Twyla Tharp (1986) et Showroomdummies ♯3 Petter Jacobson, nouveau  directeur

C’est avant l’injonction biblique. Avant la lumière, donc. Avant la lumière, sa vitesse,  son apparition, son aveuglement

Pages