Dans cette saison sans Biennale, Dominique Hervieu propose 36 compagnies de 18 pays, avec 15 créations ou premières françaises.

« Oscyl » de Fattoumi-Lamoureux

Belle soirée à Suresnes cités danse 2015, salle Aéroplane, pour une troisième et dernière soirée « Cités Danse Connexions » composée de pièces courtes, avec trois propositions intéressantes, voire encourageantes.

Comme C’est du théâtre comme c’était à espérer et à prévoir (1982) revu à la Biennale de Lyon en début de saison, Le Pouvoir des folies théâtrales reprise d’une pièce mythique créée à la Biennale de Venise en 1984

Pages

Belle soirée à Suresnes cités danse 2015, salle Aéroplane, pour une troisième et dernière soirée « Cités Danse Connexions » composée de pièces courtes, avec trois propositions intéressantes, voire encourageantes.

Comme C’est du théâtre comme c’était à espérer et à prévoir (1982) revu à la Biennale de Lyon en début de saison, Le Pouvoir des folies théâtrales reprise d’une pièce mythique créée à la Biennale de Venise en 1984

Pages

En un temps et quatre mouvements, Thomas Lebrun crée une œuvre essentielle, poignante, sur le thème de ces 30 ans d’irruption

Monté avec un rythme que ne démentirait pas un réalisateur, Désordres de Samuel Murez est un spectacle bourré de qualités, dont la première, assurément est l’excellence

Cela fait longtemps que Tania Carvalho n’arbore plus son crâne rasé de punkette de l’époque où elle fonda Bomba Suicida.

Pages