« Un air de Danse #1 Cap au Sud » à Aix-en-Provence

Un nouveau festival chaleureux et festif !

Quelle belle et heureuse initiative de Nicole Said (directrice du Ballet Preljocaj) d’avoir créé un temps fort danse avec les artistes de la région.

Avec un maximum de performances et de spectacles se déroulant au Parc Jourdan, le public a retrouvé l’essence même d’un festival. C'est-à-dire festif et chaleureux avec des œuvres passionnantes dont des créations. 

Par un beau soir d’été alors que les cigales chantent encore, on déambule dans le parc où un foodtruck a disposé quelques tables afin de s’y asseoir pour diner ou boire un verre alors que débute la performance d’Émilie Lalande.

Artiste associée au Ballet Preljocaj, elle invite le public à un charmant jeu de hasard chorégraphique. Avec les danseurs de sa compagnie (1)Promptu, elle se tourne vers les enfants et les adultes en leur donnant le rôle de « spect-acteurs ». Un moment ludique, créatif et participatif afin de faire choisir qui dansera chaque thème découvert dans des poches de sa robe. 

Entre solo, duo et toute la compagnie, les idées dansées des interprètes sont foisonnantes d’invention et de générosité. Des équilibres, aux formes groupées hilarantes, sans omettre la session imposant de ne jamais toucher le sol en passant entre les bras des danseurs et danseuses. Ces délicieux instants se clôturent en invitant les nombreux spectateurs à rejoindre les artistes au centre de la petite clairière pour créer un bal improvisé. Cette performance d’Émilie Lalandeest une véritable bouffée d’oxygène.

Alors que la nuit tombe, c’est en bas de l’enceinte des grandes marches, où une scène a été installée, que Georges Appaix présente son ultime et réjouissante pièce XYZ ou comment parvenir à ses fins… (lire notre critique) Intelligente, pleine d’humour, cette dernière œuvre du danseur et chorégraphe marseillais est un diamant extrêmement bien ciselé. Non seulement il retrace succinctement son parcours, mais il met surtout en exergue la vie d’un artiste entouré des techniciens, de ses danseurs, du travail de création et de répétition, de la façon « d’habiter » un plateau avant de jouer…. Oui, cette fin de l’alphabet est réjouissante et aussi remarquablement bien interprétée autant oralement que pour toutes les parties dansées. 

Quant à Michel Kelemenis, c’est aussi sous le ciel étoilé qu’il a présenté Légende en avant première. Sur le thème contemporain de la dégradation environnementale, il a conçu son quatrième opus dédié à l’enfance et à la famille comme une fiction autour de l’héritage laissé aux jeunes générations. 

Sur la musique du Carnaval des animaux de Camille Saint-Saëns, cette fable chorégraphique pour quatre danseurs transporte petits et grands dans un univers inconnu. Avec de simples moyens comme un ventilateur qui fait voler un immense filet, un projecteur oscillant en guise de petit robot et de simples boites qui délimitent des lieux, Kelemenis laisse ainsi travailler l’imagination des enfants et des adultes. Á la fois liée ou puissante, tendre ou pleine d’humour, la danse continuellement présente passe d’un thème à l’autre sans pour autant appuyer des effets. 

Cette histoire douce amère démontre avec légèreté que la vie sur terre est en péril. Qui la sauvera,  la jeunesse ou les extra terrestres ? 

Galerie photo © Agnès Mellon

Un Air de Danse se poursuit jusqu’au 4 août avec des spectacles et performances toujours au Parc Jourdan, d’autres au Pavillon Noir et en clôture, Le lac des Cygnes d’Angelin Preljocaj au théâtre de l’Archevêché. 

Ce tout nouvel événement aixois a rassemblé et conquis un large public. Il reste à espérer qu’il ne s’agit pas d’un moment unique et que ce festival sera reconduit tous les ans tant la qualité des artistes invités et l’enthousiasme y sont délicieusement conjugués. 

Sophie Lesort

Spectacles vus les 16 et 19 juillet 2021 à Aix-en-Provence

UN AIR DE DANSE #1 - CAP AU SUD du 12 juillet au 4 août

Réservation au 04 42 93 48 14 

XYZ ou comment parvenir à ses fins…

Textes, conception et mise en scène Georges Appaix
Chorégraphie : Georges Appaixavec la participation des interprètes Interprètes : Carlotta Sagna/ Georges Appaix/ Liliana Ferri/ Maria Eugenia Lopez Valenzuela/ Maxime Gomard/ Melanie Venino/ Romain Bertet>

Légende

Conception générale, chorégraphie, scénographie Michel Kelemenis 

Danseurs : Aurore Indaburu, Hannah Le Mesle, Maxime Gomard, Anthony Roques
Musique : Camille Saint-Saëns, Le Carnaval des animaux 
Création musicale : Angelos Liaros-Copola
Lumières : Bertrand Blayo
Costumes : Christian Burle

En tournée : Le mercredi 27 octobre 2021 à 15:00 et 19:00 au Théâtre Joliette (Marseille)-
Du mercredi 24 novembre 2021 au vendredi 26 novembre 2021 au Théâtre Durance - Scène conventionnée d intérêt national Art et Création (Château-Arnoux-Saint-Auban)-
Le jeudi 02 décembre 2021 à 14:00 et 18:30 au Théâtre de Roanne-
Le mardi 25 janvier 2022 à 14:30 et 20:30 à Châteauvallon - Scène nationale (Ollioules)-
Le jeudi 27 janvier 2022 à 09:45 et 14:15 au Festival HiverÔmomes - à l'Auditorium Jean Moulin (Le Thor) - 
Du vendredi 25 mars 2022 au samedi 26 mars 2022 au Théâtre en Dracénie (Draguignan)-
Du lundi 25 avril 2022 au mercredi 27 avril 2022 au Théâtre des Salins (Martigues)
Du lundi 09 mai 2022
au mardi 10 mai 2022 au Carré Sainte Maxime

 
Catégories: 

Add new comment