« Scarabeo, Angles and the Void » d’ Andrea Costanzo Martini

L’humour en fil conducteur d’une performance désopilante.

Pour la dernière journée des Plateaux de la Briqueterie, Daniel Favier a proposé une pièce délicieusement drôle de l’italien Andrea Costanzo Martini, Scarabeo, Angles and the Void.

Sur scène, deux danseurs, le chorégraphe Andrea et Avidan Ben-Giat exécutent de petits déhanchements sous un rond d’éclairage. Mais l’un veut être mis en lumière, donc pousse l’autre…. Alors que l’autre refuse l’ombre. S’ensuit une compétition qui se dessine entre sourires forcés, grimaces et positions de stars. C’est fin et tellement bien joué que le rire explose déjà dans la salle.

Les deux hommes se confrontent ainsi durant toute la pièce. Une parodie de la danse classique absolument irrésistible donne le sentiment de voir danser l’humoriste Vincent Dedienne tant Andrea lui ressemble.

Des bruits de corps fortement exagérés, des crissements de doigts frottant le mur, des sons de chaines trainées afin d’immobiliser celui qui gêne…. rien n’est oublié dans cet opus désopilant où le corps suffit à lui seul pour exprimer tous les sentiments et les intentions.

Puis de gros jets de fumée envahissent toute la salle et les deux acolytes reviennent vêtus de costumes recouverts de paillettes. Parfois on les aperçoit, parfois non. Mais cela n’a aucune importance du moment que l’on sait qu’ils sont présents et poursuivent leur duo/duel.

Entre la complicité, l’excellente interprétation, l’autodérision, les jeux du corps si bien étudiés, les regards, les sourires et les sons invraisemblables, Scarabeo est assurément une œuvre divertissante fort bien conçue. Cette pièce fut choisie en octobre 2017 à Sofia dans le cadre Aerowaves.  

Le bilan de la 26ème édition des Plateaux

Avec quatre jours au lieu de trois lors des éditions précédentes, Daniel Favier a ainsi rapatrié la majorité de la programmation des Plateaux à La Briqueterie tout en conservant une journée au théâtre Jean-Vilar de Vitry. « Ceci permet aux compagnies de présenter leurs pièces dans de meilleures conditions logistique et techniques étant donné que cette année quinze techniciens étaient à l’œuvre ».

L’objectif des Plateaux est de mettre en rapport les compagnies avec les professionnels. Ainsi, les spectacles furent présentés dans leur intégralité, c'est-à-dire dans leurs formats de création. Tous les réseaux, les programmateurs de scènes conventionnées, les directeurs de festivals internationaux, soit environ cent-vingt professionnels ont pu assister aux quinze propositions.

« Il est important que la Briqueterie demeure un endroit de référence autant pour les artistes que pour les professionnels qui peuvent constater la diversité de la danse, la complexité des formes et des esthétiques différentes. La programmation propose des spectacles prêts à tourner et aussi des projets que l’on redécouvre. « Les Plateaux » peut être considéré comme une plateforme pour les chorégraphes dont la qualité artistique n’est pas assez relayée en France alors que la majorité des pièces méritent de tourner, d’être vues par un large public. » conclut Daniel Favier.

A noter la poursuite des partenariats avec Aerowaves, l’Australie et le Quebec qui participent au financement de ces journées professionnelles.

La 20ème biennale de danse du Val-de-Marne se déroulera du 21 mars au 19 avril. A l’affiche entre autres : Aïcha M’Barek et Hafiz Dhaou, cie Maguy Marin, Christian Ubl, Foofwa d’Immobilité, Chloé Moglia, la Cie Mossoux Bonté… et des chorégraphes d’Aerowaves Spring Forward : Oona Doherty, Fouad Boussouf, Alessandro Sciarroni…

Sophie Lesort

Spectacle vu le 29 septembre 2018 dans le cadre des Plateaux à La Briqueterie

Scarabeo, Angles and the Void -  Chorégraphie : Andrea Costanzo Martini
Interprètes : Avidan Ben-Giat, Andrea Costanzo Martini
Dramaturgie : Yael Biegon-Citron
Superviseur répétitions : Melanie Barson
Création lumières : Yoav Barel
Création son : Binya Reches
Costumes : Nir Benita, Idan Lederman
Musiques : Julyan, John Cale/B. Eno, Franco Battiato

Catégories: 

Add new comment