Au Triangle de Rennes, le festival Agitato

Du 6 au 10 juin, la nouvelle édition d’un rendez-vous chorégraphique qui connecte la Bretagne et l’Afrique, le hip hop et les arts plastiques…

La Bretagne est une terre de résistance. Résistance à la xénophobie, à la démagogie... Quand Marine Le Pen tourne son clip de campagne présidentielle 2017 dans la baie du Morbihan sans demander l’autorisation requise, elle se faufile en malpropre, pour ne pas faire de vagues... Raté ! Et quand elle tente, en dernière ligne droite avant le passage aux urnes, de se relancer par un point d’orgue en Bretagne, elle se prend des œufs. Raté encore ! Et le soir de sa défaite, la fille de son père danse au Chalet du Lac, comme pour dire à Sarko que le Fouquet’s c’est de la foutaise. Son pire-ratage ! On comprend pourquoi elle n’est pas la bienvenue en terre bretonne.

En Bretagne, l’idée de la danse est une autre, plus accueillante. Ici on danse pour faire la part belle à l’autre. Au lieu de pirater, on partage. Car les Bretons sont drôlement têtus dans leur rejet de la haine de l’autre. Comme à Rennes, au Triangle/Cité de la Danse, un centre culturel engagé pour l’art chorégraphique et implanté dans le quartier du Blosne. On y présente une nouvelle édition du festival Agitato, qui réserve une place particulière au hip hop et à l’Afrique.

Sur les routes d’Afrique…

Le Triangle/Cité de la Danse est probablement mieux connu à Yaoundé qu’à Paris. Engagé dans des échanges avec des acteurs culturels et artistes camerounais depuis, 2012, Le Triangle invite la compagnie hip hop Sn9per Cr3w de Yaoundé à présenter leur pièce Intégration et à créer une série de formes brèves avec un groupe de breakers rennais. 

De l’Ecole des Sables au Sénégal, les chemins de Mani A. Mungai, danseur d’origine kenyane, est passé par les compagnies de Germaine Acogny et Bernardo Montet. Aujourd’hui il vit en Bretagne et son solo The Letter est coproduit par Le Triangle, Danse à tous les étages (Rennes) et Le Mac Orlan (Brest). Le voilà donc presque Breton. Dans The Letter, il accompagne de sa présence et de ses mouvements la lecture d’une lettre authentique et émouvante, écrite par un homme originaire de Guinée-Conakry qui l’adressa à sa femme, depuis sa cellule de prison. Mungai danse ce solo dans une installation de Felix Rodewaldt, le nouvel artiste plasticien en résidence au Triangle.

…et de Normandie

Preuve ultime de l’ouverture d’esprit chorégraphique qui règne à Rennes, au Triangle : On n’invite pas seulement les danseurs de Yaoundé, mais aussi ceux qui résident en Normandie ! Ashley Chen, ex-interprète de chez Cunningham himself, vit et travaille aujourd’hui dans le Calvados et présente son trio Space, Chance & Time, où il s’amuse à revisiter les chers principes cunninghamiens, à savoir l’aléatoire et  l’autonomie des langages artistiques réunis pour une création. Et il les revisite dans l’esprit d’autodérision qui caractérise son travail.

Autre fait marquant de cette édition: Jean-Baptiste André qui tourne toujours son légendaire Intérieur Nuit, créé il y a treize ans. Ce circassien devenu chorégraphe continue de créer des pièces aussi chorégraphiques qu’acrobatiques. Agitato lui propose d’investir chaque jour un autre endroit avec son solo Floe. Ce terme désigne un rocher de glace flottant dans la mer après s’être détaché d’un iceberg. D’un floe, André installe une abstraction plutôt cubiste déclinée en plusieurs éléments, où il grimpe, glisse et flotte comme si la glace fondait sous son corps. Ce dernier opus du chorégraphe-acrobate  (et clown !) se place en extérieur, face à un paysage, qu’il soit naturel ou urbain.

Tremplin : Emergences et accompagnements

Si la quatrième et dernière journée d’Agitato (le 10 juin) est consacrée aux formules participatives pour le public et à une scène ouverte, le 9 juin appartient à Tremplin, une plateforme créée pour « favoriser le travail en commun entre structures de production et de diffusion sur le territoire des Métropoles et des Régions ». Tremplin est piloté par Danses à Tous les Étages, acteur indispensable de la scène chorégraphique en Bretagne. Cette association soutient les chorégraphes émergents « dans les métropoles du Grand Ouest, en lien avec Paris », comme on y tient à préciser.  Tremplin met en réseau des CCN (Nantes Angers), des coproducteurs régionaux, L’Etoile du Nord (Pais) et autres acteurs culturels pour mieux accompagner des artistes et mutualiser les ressources.

L' objectif d'Agitato : Présenter une sélection de jeunes chorégraphes régionaux aux programmateurs aux commandes en Bretagne, Pays de la Loire et Normandie. Mais la soirée est bien sûr ouverte à toutes et à tous. Au programme: Un nouveau travail en cours de Pilot Fishes (Alina Bilokon & Léa Rault), primés pour leur trio TYJ au concours Danse Elargie (2014) et trois pièces de Florence Casanave, Laurent Cebe et Ashley Chen.

Thomas Hahn

www.letriangle.org

 

Catégories: 

Add new comment