Philosophie de la danse, Ollivier Pourriol

Philosophe, cinéphile et essayiste, Ollivier Pourriol se penche sur la danse en une série de conférences inattendues et séduisantes.

Le catalogue sonore de l’éditeur Frémeaux & Associés est une malle aux trésors d’où sortent régulièrement de savoureuses pépites. L’une des dernières en date est ce coffret de trois cd paru au printemps, qui rassemble une série de trois conférences philosophiques consacrée à la danse.

De Paul Valéry et sa Philosophie de la danse, justement, à Alain, de Rousseau à Hegel, l’érudit normalien musarde au fil des grands textes de la pensée occidentale. Il évoque aussi des figures emblématiques de la danse, telles que Nijinski, Isadora Duncan ou encore Pina Bausch, dont il rappelle par exemple qu’elle demandait à ses danseurs de faire attention à la direction de leur regard même quand ils avaient les yeux fermés, car celle-ci détermine le mouvement de leur corps. En spécialiste du cinéma, il fait aussi référence à des films célèbres mettant en scène cet univers, comme Les Chaussons rouges de Michael Powell ou plus récemment Billy Elliot et Black Swan, mais également aux anges des Ailes du désir, de Wim Wenders, qui pour s’incarner, doivent « entrer dans la danse de l’existence humaine ».

 

Faut-il danser pour vivre ou vivre pour danser, s’interroge-t-il au travers d’exemples puisés dans cet ensemble de références. Pourquoi danse-t-on ? Qu’est-ce qu’un spectacle de danse ? Manifestation essentielle de la vie, la danse est aussi l’inverse même du quotidien. Elle peut également être une puissance de libération sociale, comme l’illustre selon Ollivier Pourriol le film Rize, de David LaChapelle, sur les krumpeurs de Los Angeles. Analysant et commentant avec talent le documentaire, il n’hésite pas à comparer la façon dont les danseurs s’emparent des grilles du mobilier urbain à l’usage par Fred Astaire de sa fameuse canne, dans les comédies musicales de l’âge d’or hollywoodien.

Au total, ce sont donc quarante-quatre « propos », sur le modèle de ceux d’Alain, que l’on écoute avec intérêt et plaisir. Toujours très pédagogue, Ollivier Pourrriol réussit à éclairer, via les multiples représentations du corps dansant, certains des concepts les plus savants de Spinoza ou de Kant. Une autre façon de penser la danse.

Isabelle Calabre

Coffret 3 CD, 29,99 €, Frémeaux & Associés. Egalement disponible en téléchargement audio.

 

 

Catégories: 

Add new comment