« La cinédanse » de Laurent Gentot

Ce temps qui n’est pas mort mais plutôt en suspens nous donne l’occasion de revoir des images du passé mais aussi d’en découvrir du présent. C’est le moment de revenir sur les auteurs de ces films, de saluer leur travail dans le domaine de la danse.

Celui, par exemple, de saluer Laurent Gentot, vidéaste spécialisé dans le ballet le plus classique qui puisse être : le russe. Après avoir suivi une formation de danseur à la Juilliard School, Gentot est engagé au sein des Ballets de l’Opéra de Lyon, de Bordeaux et de Nice. Il s’intéresse à la vidéo en 1986 lorsqu’il collabore à la mise en scène, par Robert Altman, de The Rake’s Progress de Stravinsky à l’Opéra de Lille. Dès lors, il explore les techniques de ce média qui lui permet de capter et de sublimer la danse. 

Canal historique

La vidéo devient le métier de l’ex-danseur, lorsque celui-ci intègre l’équipe de la chaîne à péage Canal +. Il est truquiste dans un univers qui confond réalité et spectacle, news et fake news, charrette et pointillé. Dans le saint des saints : une des régies les mieux équipées du paysage audiovisuel français. Il fonde une structure, Crescendo FX, qui lui permet de produire et de réaliser son propre travail de création, en particulier des clips sur le ballet exploitant toutes les ressources de l’infographie, qui sont diffusés dans le cadre des « programmes courts » de la chaîne ainsi que dans des talk-shows ayant pour invités des danseurs prestigieux comme Agnès Letestu ou le regretté Patrick Dupond.

Émission en prime time de Canal +. Nulle Part Ailleurs animé par Philippe Gildas, chroniqueur: Philippe Vandel séquence vidéo de Laurent Gentot.

Le monde de la vidéo s’intéresse à ses travaux à la fin des années 80 et au début de la décennie suivante. D’une part, Jean-Paul Fargier le programme au festival de vidéo art de Santiago du Chili. De l’autre, il collabore avec Robert Cahen à une série de portraits de musiciens destinée à l’IRCAM : Philippe Manoury, Denis Levaillant, Marco Stroppa, à la suite de laquelle, France 2 lui commande un court métrage consacré à Pascal Dusapin. Une de ses « relectures » des Variations d’Ulysse de Gallotta est présentée au Centre Pompidou. En 1995, le chorégraphe lui commande une vidéo sur son ballet La Chamoule. C’est alors l’âge d’or de la vidéodanse et celui de la cinédanse : Patrick Bensard lui donne carte blanche à la Cinémathèque française en 2001 puis programme un florilège de ses clips à la Fondation Cartier.

Ciné-ballet

Avec les moyens de captation qu’offre la vidéo légère et l’attirail d’effets spéciaux dont il peut disposer en postproduction, Laurent Gentot poursuit contre vents et marées, et à sa manière, un travail de « ciné-ballet » inauguré en 35 mm dans les années cinquante en France par Louis Cuny (à qui l’on doit l’appellation), poursuivi jusqu’à nos jours par Dominique Delouche (lire notre article). Gentot a réalisé deux portraits d’étoiles russes qui désormais font date, l’un consacré à Sveltana Zakharova* l’autre à Ulyana Lopatkina**. Ils ont été diffusés en 2007, le premier par France 2, le second par Mezzo, une chaîne du câble qui a diffusé aussi un de ses documentaires, Au cœur du Ballet du Théâtre Mikhailovsky (2009).

Il a enchaîné les tournages : l’opéra The Gambler de Prokoviev en 2010 à la demande du Théâtre Mariinsky, la série de Saisons russes du XXIe siècle d’Andris Liepa, le ballet Cléopâtre de Patrick de Bana donné à l’Opéra de Minsk, deux documentaires, Le Sortilège des Ballets russes, en 2013 et le Ballet Mikhailovsky entre ouverture et tradition, en 2014, une captation du ballet Flammes de Paris dans la version de Mikhail Messerer, un opus sur The Great Gatsby de Dwight Rhoden, en 2015, la captation de La Bayadère avec le Ballet de l’Opéra de Kiev coproduite avec Mezzo en 2018. 

Oksana Bondareva - Ivan Vasiliev - Clip Flamme de Paris- Version Messerer par Laurent Gentot

Il a fait un travail d’archivage pour le Ballet de Kiev sous la direction de Denis Matvienko. Certains films comme celui sur Irina Kolesnikova sont à ce jour inédits .

Ses projets ne manquent pas. Laurent Gentot évoque un film sur le Ballet du Rhin, un autre sur Manuel Legris à La Scala…

Nicolas Villodre

* Svetlana Zakharova Tsarine de la danse (extrait) de Laurent Gentot
https://www.youtube.com/watch?v=43RmPuVhCj0

* * Portrait d’Ulyana Lopatkina par Laurent Gentot
https://www.youtube.com/watch?v=nxWp5MC52V4

Clip Patrick Dupont et Marie-Claude Pietragalla  de Laurent Gentot
https://www.youtube.com/watch?v=swUcO1tyrfY&list=RDswUcO1tyrfY&start_radio=1

Clip Lac des cygnes  Svetlana Zakharova de Laurent Gentot
https://www.youtube.com/watch?v=iTn6gQOh6vk&t=141s

Svetlana Zakharova vue par Laurent Gentot
https://www.youtube.com/watch?v=IOTo_3lfw-g
 

Catégories: 

Add new comment