Dansathon, nouvelle édition !

Après  deux reports pour cause de pandémie, le hackathon international de la danse initié par la Fondation BNP Paribas en partenariat avec trois théâtres européens - la Maison de la Danse de Lyon, le Théâtre de Liège et le Sadler’s Wells de Londres - se tiendra à Liège du 19 au 21 novembre .

Lancé en septembre 2018 pendant la Biennale de la danse de Lyon, le Dansathon, mot valise forgé entre Danse et Hakathon, est le rendez-vous international d’artistes pluridisciplinaires et connectés qui trois jours durant, « imaginent le futur de la danse en l’alliant aux nouvelles technologies ». Soit un passionnant espace collectif de work in progress où chorégraphes, danseurs, designers développeurs web et créateurs de toutes sortes mettent en commun leur sensibilité pour concevoir des projets nouveaux. 

Cette année, c’est au Théâtre de Liège qu’il revient, après deux annulations successives dues au contexte sanitaire, d’accueillir la nouvelle édition de la manifestation. Le marathon créatif se tiendra aux Studios Média Rives de la RTBF (la Radio Télévision belge francophone) dans le cadre du Festival IMPACT, consacré aux nouvelles technologies et aux arts numériques. Lancé du 16 juin au 5 septembre derniers, l’appel à candidatures proposait de répondre à la question : Comment la danse peut-elle s’inscrire dans une société en transition(s) ? , en la déclinant en diverses interrogations telles que High-tech / Low-tech, Humain augmenté / Humains diminués, Une danse génératrice d’énergie, Green Dances, Social distancing dancing. Sur ces thèmes, les quarante-huit équipes internationales sélectionnées devront produire un prototype de performance de danse, une forme courte de création ou une installation, au carrefour de différentes approches.

Pour ce faire, elles bénéficieront trois jours durant de ressources et d’outils technologiques dédiés, dont l’accès à un fablab (laboratoire de fabrication numérique), ainsi que d’espaces pour danser et créer dans les meilleures conditions. Des coachs et experts les accompagneront tout du long et une équipe de bénévoles apportera son aide en matière de support informatique, de coordination ou de conception. Les réalisations finales seront présentées le dimanche 21 novembre au public et au jury. Ce dernier, composé de plusieurs personnalités du monde culturel (voir liste ci-après) récompensera le projet gagnant par une bourse de 20 000 euros offerte par la Fondation BNP Paribas. L’institution, qui depuis 30 ans soutient activement la danse contemporaine et développe un mécénat pluridisciplinaire en faveur de projets innovants - qu’il s’agisse de culture, de solidarité ou d’environnement -, soutiendra ainsi le développement final du prototype proposé. De plus, les lauréats auront accès à une résidence dans l’un des trois théâtres partenaires. 

Comme le rappelaient les co-organisateurs lors de la conférence de presse en ligne du 26 octobre, l’« épreuve culturelle » provoquée par les confinements successifs et l’impossibilité d’assister à des spectacles en live a encore renforcé la nécessité de faire appel à de nouveaux récits, et à de nouveaux modes de création. En ce qu’il vise à rapprocher et intégrer les usages numériques contemporains et à venir au monde de la culture,  le Dansathon s’inscrit pleinement dans cette évolution.  

Membres du jury Dansathon 2021 : 

Gilles Alvarez, directeur artistique de la Biennale Némo
Anouk Aspisi, secrétaire générale de la Maison de la Danse de Lyon
Isabelle Giordano, déléguée générale de la Fondation BNP Paribas et responsable du Mécénat Groupe
Jean-Jacques Goron, ancien responsable de la Fondation BNP Paribas et du Mécénat Groupe
Michèle Noiret, chorégraphe belge
Serge Rangoni, directeur du Théâtre de Liège
Sandrine Roustan, directrice Générale du Pôle Contenus RTBF
Alistair Spalding, directeur général et artistique du Sadler’s Wells
Alexander Whitley, chorégraphe britannique.

Isabelle Calabre

Catégories: 

Add new comment