« Chronic(s) 2 » d’Hamid Ben Mahi et Michel Schweizer

Une magnifique chronique de vie généreuse, émouvante et pleine d’humour.

Vingt ans après la collaboration entre Hamid Ben Mahi et Michel Schweizer sur le premier opus de Chronic(s) qui donnait le ton quant à un nouveau genre chorégraphique, ils poursuivent l’écriture d’un deuxième chapitre avec Chronic(s) 2.

En 2001, ce solo fut créé quelques mois après les attentats du 11 septembre, aujourd’hui, la suite voit le jour après l’invasion mondiale de la Covid 19. C’est ainsi le prétexte pour les deux artistes de démontrer combien les crises ont redéfini notablement l’état de notre humanité.

Pour autant déclare Hamid Ben Mahi : « Il s’agit d’un nouveau voyage autobiographique fait d’anecdotes de vie mais aussi de questionnements sur le monde qui m’entoure et de réflexions sur la danse sous l’œil aiguisé de Michel ». 

La pièce débute avec en arrière plan une photo des tours jumelles en flammes du World Trade Center. Seul en scène, Hamid regarde ce drame. S’ensuit un visuel pris en 2020 d’une rue totalement déserte où aucun commerce n’est ouvert….  Silence ! 

Vingt ans séparent ces événements tragiques et l’émotion du danseur tout comme celle du public sont palpables.

Excellent comédien, il raconte son voyage personnel composé d’anecdotes mais aussi d’interrogations sur le monde, de réflexions sur son métier alors que le corps ne répond plus aussi bien qu’auparavant. 

Formidable danseur très souriant, bourré d’humour et fort sympathique, Hamid se livre sans tabou, se questionne sur son avenir et passe d’un sujet à l’autre tout en effectuant des variations avec une incroyable aisance. 

De la danse classique au hip-hop avec un savoureux détour sur les danses traditionnelles de son enfance en Afrique du Nord, l’artiste explore l’univers de son art en éveillant les consciences sur les difficultés du danseur vieillissant, et surtout, avec l’objectif de dévorer l’instant présent, de se sentir vivant et de transmettre.

Une généreuse, remarquable et parfois émouvante chronique de vie dont les confidences semblent être adressées à chacun des spectateurs. Un exercice difficile qu’il réussit à merveille ! 

Sophie Lesort

Vu le 24 juin 2021 à La Manufacture CDCN à Bordeaux

Lire aussi notre entretien 

Chronic(s) 2

Direction artistique, conception, chorégraphie et mise en scène : Hamid Ben Mahi et Michel Schweizer
Interprétation : Hamid Ben Mahi
Création lumière : Antoine Auger
Environnement sonore : Nicolas Barillot et Sébastien Lamy

En tournée : 12 septembre à Biarritz dans le cadre du festival Le Temps d’Aimer 
20 novembre : théâtre Louis Aragon (Tremblay-en-France)*  
23 et 24 novembre : Scène nationale Carré-Colonnes (Blanquefort)
3 et 4 mars 2022 : théâtre La Passerelle (Gap)*
26 mars théâtre : Avant-scène (Cognac)*

*soirées où sont présentés Chronic(s) et Chronic(s)2

Catégories: 

Add new comment