Groupe La Pluie au Butô Festival de Paris

Un jeune trio avec une création dans l’esprit cabaret d’Akaji Maro

Pendant que le grand Akaji Maro et sa troupe historique de Dairakudakan investissent la Maison de la Culture du Japon, l''autre poumon nippon de Paname, à savoir l’Espace Culturel Bertin Poirée a présenté, dans le cadre de la 16ème édition de son Butô Festival, le trio La Pluie, constitué d'anciens interprètes et élèves de Maro avec leur première création.

Les Trois Cellules est encore fortement placé sous l'influence du maître, mais déjà très rafraîchissant et pleinement prometteur. Hal-hi, Azu Minami et Kusuke Yoshizaki inscrivent leur pièce dans "un monde de contradiction dans lequel tout désir brûlant de mille feux se trouve vite réfréné".

Et la folie de Maro est là, dans une imagerie combinant drôlerie et dégoût, sensualité et trash, envolées visuelles et matériaux de récup’. Humanité, animalité, joie et cauchemars se mêlent avec bonheur et insistance.

Et c’est justement dans l’intimité d’une salle comme le sous-sol voûté et chaleureux de ce centre japonais tout près de Châtelet, qu’on se rapproche de l’esprit originel et perturbateur de l’univers grotesque d’un butô qui rime avec insolence.

Thomas Hahn

« Les trois Cellules » par le Groupe La Pluie, les 29 et 30 mai 2015

Espace Culturel Bertin Poirée

8-12, rue Bertin Poirée, 775001 Paris

www.tenri-paris.com

Catégories: 

Add new comment

Updated mail
Groupe La Pluie au Butô Festival de Paris | dansercanalhistorique

Error

The website encountered an unexpected error. Please try again later.