David Wahl : « Histoire spirituelle de la danse »

À l’heure du déjeuner, vous reprendrez bien un peu d’Histoire spirituelle de la danse ?

C’est le titre d’une « causerie » de David Wahl, donnée tous les midi à Dañsfabrik, le festival du Quartz de Brest. Auteur et dramaturge, David Wahl a créé ces « causeries » qui prennent la forme de dissertations savantes, qui n’ont absolument rien de loufoques, si ce n’est le sérieux du conférencier. Troisième de ce format, l’Histoire spirituelle de la danse s’attache à raconter les rapports difficiles, sinon conflictuels, entre la danse et l’Église, depuis les tout débuts de la chrétienté, à savoir, Salomé et Saint-Jean Baptiste en passant par les interdits répétés au cours de bulles ou encycliques diverses et jusqu’au Paradis où, à n’en pas douter, les anges dansent. Très documentée, cette Histoire passe par le Bal des ardents et la Danse de Saint-Guy (ou Saint-Vit, selon les régions), un arrêt sur image autour de la si dangereuse Valse, ou bien sûr par la danse macabre, une des seules autorisées car ramenant le danseur à l’essentiel : la mort !

C’est amusant et savoureux et l’on doit ce drôle de format à Matthieu Banvillet, le directeur du Quartz, qui poursuit depuis trois éditions ces édifiantes, scientifiques et non moins sympathiques causeries que sont les Traité de la boule de cristal et La visite curieuse ou histoire secrète de la mer et ses abysses, et cette année donc l’Histoire spirituelle de la danse. Une très bonne idée !

Agnès Izrine
25 février 2015, Festival Dañsfabrik, Brest

Catégories: 

Add new comment