Dans cette saison sans Biennale, Dominique Hervieu propose 36 compagnies de 18 pays, avec 15 créations ou premières françaises.

Maïa Plissetskaïa, prima ballerina assoluta, est décédée le 2 mai 2015.

À l'occasion de sa venue au Théâtre du Châtelet avec le LADP, nous avons interviewé Sidi Larbi Cherkaoui.

Au printemps on entend dans le ciel, même à Paris, les cris des oiseaux migrateurs qui reviennent des régions du sud.

Ne ratez pas Lisbeth Gruwez au Théâtre de la Bastille du 10 au 20 mars It’s going to get worse and worse and worse

Jan Lauwers, plasticien, metteur en scène et écrivain reprend Place du Marché 76 au T2G, nous l'avons rencontré à cette occasion

Retour de la Batsheva au Théâtre national de Chaillot pour les fêtes de fin d'année avec Naharin's Virus et Decadance Paris, deux programmes du 17 au 28 décembre 2014.

Lors du concours de promotion interne de l’Opéra de Paris 2014 section « hommes », le 3 décembre dernier, aucun Sujet n’a été promu Premier danseur... voilà qui mérite réflexion.

À l'occasion de sa venue au Théâtre des Champs-Elysées en janvier, nous avons patlé avec José Martinez de la Compagnie Nationale de Danse d'Espagne.

Pages

Maïa Plissetskaïa, prima ballerina assoluta, est décédée le 2 mai 2015.

À l'occasion de sa venue au Théâtre du Châtelet avec le LADP, nous avons interviewé Sidi Larbi Cherkaoui.

Au printemps on entend dans le ciel, même à Paris, les cris des oiseaux migrateurs qui reviennent des régions du sud.

Ne ratez pas Lisbeth Gruwez au Théâtre de la Bastille du 10 au 20 mars It’s going to get worse and worse and worse

Jan Lauwers, plasticien, metteur en scène et écrivain reprend Place du Marché 76 au T2G, nous l'avons rencontré à cette occasion

Retour de la Batsheva au Théâtre national de Chaillot pour les fêtes de fin d'année avec Naharin's Virus et Decadance Paris, deux programmes du 17 au 28 décembre 2014.

Lors du concours de promotion interne de l’Opéra de Paris 2014 section « hommes », le 3 décembre dernier, aucun Sujet n’a été promu Premier danseur... voilà qui mérite réflexion.

À l'occasion de sa venue au Théâtre des Champs-Elysées en janvier, nous avons patlé avec José Martinez de la Compagnie Nationale de Danse d'Espagne.

Pages