« Ce que le jour doit à la nuit » d’Hervé Koubi