Chaillot Théâtre national de la Danse ouvre grand ses portes pour une saison haute en couleurs, placée sous le signe du rassemblement.

« CorrespondanSe » au Théâtre Jean Vilar de Vitry-sur-Seine

Un « Temps d’aimer » qui ouvre avec Cendrillon et se termine sur Coppélia  est-il forcément un événement pour balletomanes? A Biarritz, c’est l’exact contraire. Difficile de trouver plus éclectique dans le paysage festivalier.

Pages

Ariane Mnouchkine met en scène un théâtre dansé tamoul très peu connu : Le Teru koothu, cousin du Kathakali. 

Une création sur la lenteur qui annonce les prémices de la folie.

Une très belle soirée à l'Opéra de Paris programmée de façon improvisée autour du grand chorégraphe tchèque.

Au Monfort, première française pour L’Hôte la compagnie norvégienne Zero Visibility dans le cadre de Temps Danse Théâtre.

Pages

Aussi courageuse que sensible, la krumpeuse Nach danse un autoportrait à fleur de peau.

Un solo radical, en dialogue avec les arts plastiques. Pour contrebalancer le vacarme du monde.

Avec sa dernière création, le fondateur de Dairakudakan livre une grande messe extatique au potentiel d’une pièce culte. 

Pages

Pourquoi chorégraphiez-vous ? Me demander pourquoi je danse revient à me demander pourquoi je respire, c'est instinctif, nécessaire et vital, et surtout non réfléchi.

Pages

Aussi courageuse que sensible, la krumpeuse Nach danse un autoportrait à fleur de peau.

Un solo radical, en dialogue avec les arts plastiques. Pour contrebalancer le vacarme du monde.

Avec sa dernière création, le fondateur de Dairakudakan livre une grande messe extatique au potentiel d’une pièce culte. 

Pages

Ce sont pour des raisons économiques que le chorégraphe canadien décide d'arrêter sa compagnie.

Numéridanse.tv lance un appel à participation intitulé "Pourquoi je danse ?"

Pages

Un « Temps d’aimer » qui ouvre avec Cendrillon et se termine sur Coppélia  est-il forcément un événement pour balletomanes? A Biarritz, c’est l’exact contraire. Difficile de trouver plus éclectique dans le paysage festivalier.

Pages