Rokia Traore

« Guerre et Thérébenthine » de Jan Lauwers & Need Company

Le Flamand réussit à embarquer son public dans un voyage au long cours ...

« Kirina » de Serge Aimé Coulibaly

Au Festival de Marseille, un opéra chorégraphique mandingue met la marche à l’honneur, sur des airs sublimes signés Rokia Traoré.

Subscribe to RSS - Rokia Traore