« Titan » de Rudolf Von Laban

Titan (1928), œuvre du chorégraphe et théoricien allemand Rudolf Von Laban (1879-1958) est une vaste danse chorale pour amateurs. L’enjeu de ces chœurs en mouvement dans les années 1930 est le partage, « l’expérience de la joie de se mouvoir ensemble » écrit Laban. Il s’agit, alors que l’Europe de prépare à la guerre et que l’Allemagne laisse venir les années les plus sombres de son histoire, de tisser des liens sociaux entre les êtres.

Les Titans dans l’imaginaire représentent des êtres surnaturels dont la force apparait comme excessive et brute ; Mais ici la chorégraphie Le titan symbolise pour Laban « la promesse du futur, la puissance de la communauté que je voyais dormante chez les gens. Le Titan, ce géant, symbolise l’esprit de la communauté qui surmonte l’adversité. »

Laban conçoit cette pièce abstraite en tant que plasticien, construisant avec les corps des danseurs, des jeux de déplacements circulaires, linéaires, des rapprochements et des étirements, et jouant sur les variations des dynamiques. A travers la sobriété architecturale du mouvement, l’enjeu du danseur est de faire acte de sa simple présence.

Remonté à partir de la notation Laban, ce projet est conduit conjointement par Christine Caradec, artiste chorégrapique et notatrice Laban  et Elisabeth Schwartz, spécialiste en Laban-Bartenieff, et pour la scénographie, en collaboration avec les Ateliers Beaux-Arts de la Ville de Paris.

L'oeuvre sera remontée avec les élèves des conservatoires municipaux, du CRR de Paris et de l’école municipale de Vitry-sur-Seine.

Titan (1928) de Rudolf Von Laban

A voir à La MPAA / St-Germain le dimanche 12 mars 2017

A Vitry-sur-Seine  le 18 mars 2017

 

Catégories: 

Add new comment