Prix de Lausanne : Irene Yang

Irene Yang (n° 115) est l’une des soixante-quatorze candidates du Prix de Lausanne 2018, et l’une des vingt-et un finalistes.

Danser Canal Historique : D’où venez-vous ?
Je viens du Canada.

DCH : Quel âge avez-vous, et depuis quand dansez-vous ?
J’ai quinze ans et j’ai commencé le ballet à l’âge de quatre ans et demi.

DCH : Dans quelle école étudiez-vous ?
A l’Academy of Ballet and Jazz, School of Canadian Ballet Theatre de Thornhill, dans l’Ontario.

DCH : Pourquoi avez-vous candidaté au Prix de Lausanne ?
Parce que c’est une expérience incroyable ! Je le regardais chaque année en ligne tous les ans quand j’étais petite. C’était fascinant de voir l’évolution des danseurs en une semaine et j’avais très envie à mon tour d’y participer !

DCH : Quelles variations présentez-vous ?
La première variation du « Pas de trois » de Paquita de Petipa en classique, et « Touch, Feel, Sense » de Louise Deleur en contemporain.

DCH : Pourquoi les avoir choisies ?
Paquita est très amusant avec ses élévations et ses tours, cela me convient bien. Quant à
Touch, Feel, Sense,  j’aime beaucoup cette chorégraphie, je la trouve très expressive.

DCH : Quelles sont vos impressions après avoir été sélectionnée pour la finale ?
J’arrive à peine à y croire, je suis très heureuse ! Durant toute la semaine, je ne me sentais pas vraiment comme dans un concours tant l’ambiance était formidable. J’ai énormément apprécié les cours, les coachings, et tout ce que l’on apprend ici.

DCH : Connaissez-vous les planchers et tapis Harlequin Floors ?
Oui, et je les apprécie beaucoup. Ils ont exactement la qualité de rebond parfait pour les danseurs !

DCH : Comment et où vous voyez-vous dans dix ans ?
Quelque part dans une compagnie, en train de continuer à danser bien sûr ! En ayant d’ici là encore amélioré ma danse et en y prenant toujours autant de plaisir.

Propos recueillis par Isabelle Calabre pour le Blog Harlequin Floors

Catégories: 

Add new comment