Les Prix de la Critique 2016

Il est rare qu’une personnalité phare se dégage de façon aussi nette. Nous devons à Didier Deschamps, après cinq ans à la direction du Théâtre National de Chaillot, une requalification en Théâtre National de la Danse. La force symbolique n’est comparable qu’à la nomination de Kader Attou et Mourad Merzouki à la direction des CCN de La Rochelle et de Créteil. Aussi Deschamps a-t-il été élu Personnalité de l’année.

Le Grand Prix pour le Meilleur spectacle va à Salue pour moi le monde de Joëlle Bouvier, son adaptation de Tristan und Isolde de Richard Wagner, pour et avec le Ballet du Grand Théâtre de Genève. Lire notre article

Les Meilleurs Interprètes sont, ex-aequo, Les Ballets de Monte Carlo pour la Soirée Kylian, conçue pour les trente ans de la compagnie, et Rainer Behr pour ses interprétations du répertoire de la Wuppertal Tanztheater. Lire notre article

Comme Meilleur film sur la  danse a été retenu Mr. GAGA, sur les pas d’Ohad Naharin de Tomer Heymann (Sophie Dulac Distribution). Lire notre article

Le Meilleur livre sur la danse est DANSER LA PEINTURE de Philippe Verrièle (textes) et Laurent Paillier (photos), paru aux Editions Scala. C’est de fait un livre de danse et pas sur la danse, une création chorégraphique coulée dans des mots et des images à partir de  rencontres entre chorégraphes et quelques univers singulier de l’art du XXe siècle, avec des recherches  chorégraphiques originales en studio, entreprises uniquement en vue de cet album d’essais littéraires, chorégraphiques et photographiques.

Thomas Hahn

 

Catégories: 

Add new comment