La 30ème promotion du CNAC : « F(r)iction »

La 30ème promotion du CNAC présentera son spectacle de fin d’études, mis en scène par Antoine Rigot et Alice Ronfart, à la Grande Halle de La Vilette à Paris, à partir du 23 janvier.

Pour le spectacle de sa 30eme promotion, F(r)iction, le CNAC a fait appel à Antoine Rigot, fondateur avec Agathe Olivier des Colporteurs et Alice Ronfart, metteure en scène et dramaturge québécoise.

Après leur collaboration pour le dernier spectacle des Colporteurs Sous la toile de Jheronimus, hommage circassien à Jerôme Bosch et à l’inspirant Jardin des délices, Antoine Rigot et Alice Ronfart s’attaquent à un genre bien différent : le spectacle de fin d’études, ses trapèzes, mât chinois, tissu et roues Cyr. Mais cette année, également du fil, de la bascule coréenne, et une évocation de « capillotractage », discipline foraine ancestrale remise au gout du jour avec humour par les finlandaises Sanja Kosonen & Elice Abonce Muhonen. Beaucoup d’explorations en perspective, beaucoup de possibles …

Mais le spectacle de fin d’études du CNAC est avant tout un cheminement de création important pour et avec les 17 jeunes artistes de la promotion, ayant tous en commun le désir, la fougue et l’énergie. Un groupe solidaire et soudé, portant les marques fraiches de l’apprentissage, où chacun se met en quête de sa propre identité artistique. Et pour les metteurs en scène, un challenge : « S’apprivoiser, trouver une manière de travailler où chacun s’y retrouve quand on ne se choisit pas les uns les autres est un sacré défi, un beau challenge à relever dans la société d’aujourd’hui » dit Antoine.

Pour ce spectacle, Antoine Rigot et Alice Ronfart, se sont attachés à laisser ces jeunes artistes en devenir trouver leur propre chemin poétique, leur écriture commune.

Galerie photo © Christophe Raynaud de Lage

Le préambule, qui dure le temps que les spectateurs prennent place dans le chapiteau historique de Chalon, laisse deviner les 17 artistes de la promotion, compressés sous une tente en plastique dans une ambiance moite et techno. Ca pulse, ça danse, comme des fous, les ombres étirées d’une ribambelle endiablée se dessinent en contrejour, comme une danse de Matisse… façon rave-party. Et de cette tente-matrice émerge une équipe chauffée à point pour donner le meilleur d’elle-même.

Le spectacle qui suit, en parfait équilibre entre théâtre et cirque, est construit d’un seul tenant, d’une seule pièce. Tout s’y mixe et tous se rencontrent. Les scènes s’imbriquent avec une grande fluidité. On y oublie toute démonstration d’un acquis, se laissant porter par la vitalité et la poésie de l’ensemble. On reste toutefois impressionné par quelques temps forts : une trapéziste casse-cou semble inventer des vrilles complètement improbables et fait frémir l’ensemble de la salle, une fildefériste, encore fragile mais d’une belle présence joue en miroir avec un personnage capillotracté étonnant, ramassé et vif, une acrobate au Tissu se déploie avec grâce, montrant déjà une personnalité et une technique affirmées, le mât chinois est investi par un duo de garçons d’une agilité animale, et les sauteurs à la bascule voltigent à un niveau remarquable. Pour ne citer qu’eux… Des scènes loufoques assez surréalistes parsèment l’ensemble tandis qu’ en arrière-plan, planent des questions d’actualité et de société, évoquées avec une certaine naïveté.

Antoine Rigot et Alice Ronfart ont misé sur des effets sobres et des moyens scéniques économes. Pas de scéno encombrante, rien d’envahissant. Ils ont joué de finesse pour créer un univers élégant en parfait accord avec la belle composition musicale signée du tout jeune et talentueux Gaspard Panfiloff.

Une jolie réussite et de jeunes artistes à suivre de près ….

Marjolaine Zurfluh

Vu le 5 décembre 2018 au CNAC à Châlons-en-Champagne

Du 23 janvier au 17 février 2019 à Grande Halle de La Vilette

Mise en scène, dramaturgie et scénographie : Antoine Rigot et Alice Ronfart
Création musique : Gaspard Panfiloff
Création lumières : Julie Basse
Création costumes Fanny Gautreau - Assistante : Irène Bernaud

Interprètes de la 30e promotion :
Rémi Auzanneau,Tanguy Pelayo, Herman Elencwajq, Baptiste Petit : Bascule coréenne et Banquine
Johannes Holm Veje, Martin Richard : Portique coréen
Hamza Benlabied : Acrobate
Gwenn Buczkowski : Trapèze fixe
Joad Caron, Léon Volet : Mât chinois
Lucille Chalopin : Acrobate et contorsions
Noémié Deumié : Tissu
Léa Leprêtre : Trapèze ballant bas
Lili Parson, Jules Sadoughi : Roue Cyr
Poppy Plowman : Fil de fer
Sandra Reichenberger : Trapèze volant

Catégories: 

Add new comment