Focus Performing Arts de la scène : 4 jours de spectacle vivant au TNB

Comment la France développe-t-elle sa diplomatie culturelle ? Réponse du 15 au 18 novembre à Rennes, où l’Institut français organise en collaboration avec l’Onda, le Théâtre national de Bretagne et l’agence régionale SVB (Spectacle vivant en Bretagne), un Focus pluridisciplinaire du spectacle vivant.

Quatre jours pour prendre le pouls du foisonnement de la création en France. Quatre jours pour s’informer, échanger, nouer des contacts. Repérer de jeunes artistes et suivre des valeurs plus confirmées. Partager des expériences et comparer les différents paysages du spectacle vivant. Tel est l’objectif de ce Focus pluridisciplinaire qui rassemble, dans la capitale bretonne, des programmateurs venus du monde entier.

A leur menu, douze spectacles, choisis par les quatre partenaires, au croisement du théâtre, de la musique, de la performance et de la danse. Pour cette dernière, on retrouve Amala Dianor avec Quelque part au milieu de l'infini et Extension ; Dorothée Munyaneza pour Unwanted ; Gaëlle Bourges (Le Bain) ; Latifa Laâbissi & Antonia Baehr (Consul and Meshie), et enfin (Re)performance de Kubra Khademi.

Auxquels s’ajoutent les performances de Julien Mellano (Ersatz) et de Volmir Cordeiro (Rue), le show du circassien Jean-Baptiste André (Floé), les pièces de Magali Mougel & Jean-Pierre Baro (Suzy Storck), de Séverine Chavrier (Après Coups, Projet-Un Femme), de Ahmed El-Attar (Mama) et le concert Blind d’Erwan Keravec.

D’autres artistes, dont le travail commence à être repéré outre Hexagone, seront présentés dans le cadre de deux salons prévus les matinées des vendredi 16 et samedi 17 novembre. Parmi ces émergents, on compte le danseur Palestino-Ukrainien né en Syrie Nidal Abdo, qui a notamment dansé pour les Ballets Caracalla de Beyrouth et est actuellement réfugié en France, où il participe aux activités de l’Atelier des artistes en exil à Paris.

D’autres rencontres, géographiques et thématiques, seront également organisées tout au long de la manifestation. Enfin, un rendez-vous est prévu avec la sixième édition de la biennale d’art contemporain, pilotée par les Ateliers de Rennes.

L’occasion, pour la soixantaine de programmateurs invités de trente-quatre pays différents, d’effectuer une mise à jour excitante en matière de tendances dans la nouvelle création française. Et pour l’Institut Français, d’assurer le rayonnement et la diffusion de cette diplomatie culturelle qui est au cœur de sa mission, au travers de l’action culturelle extérieure de la France. Ainsi, parmi les professionnels conviés à assister à ce Focus, sont notamment représentés ceux qui souhaitent réaliser dans les deux prochaines années un temps fort sur la création française, ainsi que ceux ayant des liens avec des structures françaises ou souhaitant en développer.

Signalons que cette immersion tous azimuts dans la création contemporaine se tient dans le cadre du deuxième Festival du TNB. En trois week-ends du 6 au 24 novembre, il propose un précipité du projet artistique porté par l’équipe d’Arthur Nauzyciel, directeur depuis 2017, avec des spectacles, des films et des expositions dans toute l’agglomération rennaise.

Isabelle Calabre

Focus pluridisciplinaire du spectacle vivant : Du 6 au 24 novembre 2018

Catégories: 

Add new comment