Dixième anniversaire de Concordan(s)e !

Raphaëlle Delaunay, Gilles Verièpe et Russo/Tuizer signent les créations de cette édition anniversaire, complétée par quatre reprises de pièces créées pour Concordan(s)e entre 2010 et 2014.  Un véritable bouquet d’anniversaire, qui permet au festival d’investir toujours plus de lieux, et pas les moindres !

La rencontre  entre un chorégraphe et un écrivain n’a rien de naturel, d’autant plus qu’elle se prolonge ici sur le plateau. Mieux, le concept de Jean-François Munnier, fondateur du festival Concordan(s)e, consiste à inviter les deux artistes à envisager toute leur collaboration dans l’idée de partager la scène pendant une trentaine de minutes.

Le caractère expérimental de ces alliances temporaires ouvre un espace de liberté. Formes légères, conçues pour être données autant en salle de théâtre que dans des bibliothèques ou autres espaces disponibles, les créations de Concordan(s)e portent en elles cette idée de mobilité, d’éphémère et d’expérimentation. Mais cette liberté est justement la raison de ce que Concordan(s)e est un révélateur de singularités.

Chorégraphes et écrivains peuvent ici évoquer un processus, l’obligation de créer un « produit » vendable se faisant moins lourde, d’autant plus qu’il s’agit de commandes. Et il n’est pas étonnant si, dans beaucoup de ces essais chorégraphiques, la rencontre devient le sujet même de la proposition. Comme le fait d’être ensemble n’a ici rien de naturel, il est d’autant plus pertinent d’interroger ce face à face.


 

Raphaëlle Delaunay & Sylvain Prudhomme : It’s a Match

Pour cette édition anniversaire, trois chorégraphes s’associent à des auteurs que nous pourrions appeler écrivains-voyageurs. Raphaëlle Delaunay rencontre Sylvain Prudhomme, jeune romancier porté sur les terres d’Afrique. Ayant vécu au Sénégal, au Niger, au Burundi et à l’Ile Maurice, il a également écrit sur les salons de coiffure du quartier Château d’Eau à Paris. Ce n’est donc pas fortuit si les deux appellent leur création It’s a Match. Dans un carré de six mètres sur six, l’affirmation du titre sera mise à l’épreuve: Ca « colle » ou pas ? Ce sera la pièce la plus largement diffusée de festival, entre autres au CND, à l’Atelier de Paris, la Maison de la Poésie et au Colombier de Bagnolet, mais aussi dans plusieurs bibliothèques et médiathèques.

Gilles Verièpe & Ingrid Thobois : L’Architecture du Hasard

Deuxième création, L’Architecture du Hasard réunit Gilles Verièpe et l’écrivain Ingrid Thobois. A cause de « leur expérience partagée de créations pour les petits et les grands. Ce plaisir d’offrir un geste simple, d’être dans la justesse de l’instant », écrit Jean-François Munnier. Mais peut-être s’est-il laissé guider dans son intention en songeant aux chemins parcourus par Thobois entre l’Indonésie, l’Inde, l’Afghanistan et autre contrées lointaines. Ce duo s’annonce donc comme une réflexion sur le hasard ayant amené les deux à se rencontrer.

Edmond Russo / Shlomi Tuizer & Bertrand Schefer : Zéro, Un, Trois, Cinq

Bertrand Schefer a certes été pensionnaire de la Villa Médicis et de la Villa Kujoyama pour avoir été distingué comme traducteur de Giacomo Leopardi et autres classiques de la littérature italienne. Mais c’est ici l’autre face de tout voyage qui l’intéresse, à savoir l’absence. Ce sera donc un trio, peut-être le premier en dix ans de festival, et aussi une trinité des disciplines puisque  l’image est appelée à se tailler une place dans cette création que Schefer décrit comme « un huis clos pour une ou plusieurs voix. » Et d’ajouter: « Nous sommes trois, plus ou moins, et nous distribuons les rôles. Ceux qui sont ici et ceux qui sont là-bas, ceux qui restent et ceux qui partent. »
 

Le reste du festival, c’est ceux qui reviennent: Cécile Loyer & Violaine Schwartz avec Hippocampe mais l’hippocampe (création 2014), Mickaël Phelippeau & Célia Houdart avec Enjoy the Silence (2013), Fabrice Ramalingom & Emmanuelle Bayamack-Tam avec En amour il faut toujours un perdant (2013) ainsi que Sylvain Prunenec & Mathieu Riboulet dans Jetés dehors (2010).

Thomas Hahn

Concordan(s)e #10,  du 10 mars au 5 avril

www.concordanse.com
 

Catégories: 

Add new comment