Des rivages d’enfance au butô de Sankaï Juku