data-danse.fr, une plateforme interactive pour tous

Outil numérique pour pédagogues et curieux de tous âges, data-danse.fr vient compléter numeridanse.tv

Théoriquement, avec un outil pareil, plus aucune barrière ne devrait exister entre la création chorégraphique et ses spectateurs potentiels. www.data-danse.fr offre à tous (à partir de huit ans, selon les concepteurs) la possibilité d’explorer tous ce dont un spectacle de danse est fait : Le vocabulaire, les styles et l’approche du corps dans chacun d’entre eux, les métiers, les différents types de lieux, la diversité des éclairages possibles, l’histoire de la danse...

Une fois initié aux éléments-clés, le nouvel amateur de danse n’a plus qu’à venir au spectacle. Ensuite, il peut aller dans Le journal du spectateur, remplir certaines cases, parler de ce qu’il a vu, choisir un titre et trouver des images dans la photothèque du Centre National de la Danse. Voilà qui fera une page de journal à poster sur le site lui-même et sur les média sociaux ou à envoyer au  professeur. C’est un rôle important à jouer par data-danse que d’accompagner professeurs et médiateurs dans la transmission de leur intérêt pour la danse.

Service public

Sans publicité et d’accès gratuit, data-danse  marque une fois de plus la différence avec l’approche anglo-saxonne de ce que cette hémisphère appelle outreach, à savoir l’action culturelle et toutes démarches en direction des publics. data-danse incarne cette idée de la culture comme service public accessible à tous. Le site est le fruit de deux ans de travail à partir d’un outil existant, une i-mallette développée par le CDC Le Cuvier dans le cadre de La Belle Saison. On passe maintenant à un outil qui propose des parcours spécifiques aux pédagogues, à partir d’un serveur hébergé sur le sol français (et pas chez Google, donc) et lié au site www.numeridanse.tv, également d’accès gratuit pour tous.

Sous la direction artistique de Lise Saladain du Cuvier et Grégory Baroin de l’agence de communication bordelaise C2 Studios, data-danse est porté par la DRAC Nouvelle-Aquitaine (avec le soutien du ministère de la Culture et de la Communication), l’Association des Centres de Développement Chorégraphique, Chaillot-Théâtre National de la Danse, le CND et la Maison de la Danse de Lyon.

Libérer la parole

Trois parties constituent data-danse: Le Monde de la Danse, véritable parcours d’initiation, Le Journal du Spectateur (tous deux décrits plus haut) et Data+ qui explique la méthodologie du site et héberge un centre de ressources. Cette partie s’adresse notamment aux programmateurs qui seraient ouvert à la danse mais n’osent pas encore s’y aventurer. Car il faut savoir parler de la danse aux autres! C’est ce pas entre le monde virtuel et la parole adressée aux amis ou au public qui sera utile à la danse.

La transmission passe par la parole, même en danse et www.data-danse.fr est là pour libérer la parole des  médiateurs, des professeurs, des programmateurs et des spectateur déjà passionnés qui aiment les spectacles, mais ne savent pas très bien en parler à leurs amis. Il  ne manque plus que l’argent pour traduire le site en anglais, et la conquête du monde anglo-saxon suivra.

Thomas Hahn

www.data-danse.fr

Catégories: 

Add new comment