Concours du Ballet de l'Opéra de Paris

Résultats du Concours de promotion du Ballet de l’Opéra national de Paris : artistes femmes

À l’issue du Concours annuel de promotion du Corps de Ballet de l’Opéra national de Paris, sont promues, à compter du 1er janvier 2019 :

Premières Danseuses

- Mademoiselle Marion BARBEAU

- Mademoiselle Héloïse BOURDON

Sujet

- Mademoiselle Bianca SCUDAMORE

Coryphées

- Mademoiselle Victoire ANQUETIL

- Mademoiselle Naïs DUBOSCQ

Héloïse Bourdon
Née à Paris en 1991, Héloïse Bourdon commence sa formation de danse avec Max Bozzoni (1998-1999).
2000 : Entre à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris
2007 : Engagée, à 16 ans, dans le Corps de Ballet de l’Opéra national de Paris2008 : Promue « Coryphée »
2009 :  Promue « Sujet »
2010 : Prix du Cercle Carpeaux
2011 : Prix du public de l’AROP

Héloïse Bourdon est promue « Première Danseuse » à compter du 1er janvier 2019.

Principaux rôles : Agon / 1er  Pas de trois, Sérénade, Thème et Variations,  Le Palais de Cristal / Soliste du 3ème mouvement (George Balanchine), Giselle / Deux Wilis et Myrtha (d’après Jean Coralli et Jules Perrot), Paquita / Grand Pas (Pierre Lacotte), Études  (Harald Lander), AndréAuria (Edouard Lock), La Bayadère / 3ème  variation, Soliste Indienne, Gamzatti et Nikiya, Le Lac des cygnes / Soliste Czardas, Danseuse de Valse et Odile-Odette, Don Quichotte / Danseuse de rue, la Reine des Dryades, Deux amies de Kitri et la Demoiselle d’honneur, La Belle au bois dormant / 1ère variation et la Princesse Aurore, Casse-Noisette / Clara, Roméo et Juliette / Rosaline (Rudolf Noureev), Troisième Symphonie de Gustav Mahler (John Neumeier), LAnatomie de la sensation (Wayne McGregor), Dances at a Gathering / en Jaune (Jerome Robbins).

Créations à l’Opéra national de Paris : La Source (Jean-Guillaume Bart - 2011), Renaissance (Sébastien Bertaud –2017), Grand Miroir (Saburo Teshigawara - 2017).

Entrée au répertoire : Les Variations Goldberg / 1er trio (Jerome Robbins).

Marion Barbeau
Née en 1991 à Nogent-sur-Marne.
1999 : Conservatoire national Supérieur de Musique et de Danse de Paris.
2000 : Entre à l’École de Danse de l’Opéra national de Paris.
2008 : Engagée, à 17 ans, dans le corps de Ballet de l’Opéra national de Paris.
2013 : Promue « Coryphée ».
2016 : Promue « Sujet. ».
2017 : Prix AROP de la Danse.

Marion Barbeau est promue « Première Danseuse » à compter du 1er janvier 2019.

Principaux rôles : La Valse, Joyaux  - Émeraudes  / le Pas de trois (George Balanchine), Onéguine / Olga (John Cranko), Paquita / Pas de trois, La Sylphide / Pas de deux des Écossais (Pierre Lacotte), Phèdre / Aricie (Serge Lifar), Don Quichotte / la Demoiselle d’honneur, la Première Ombre, La Bayadère / Quatre grandes et Gamzatti, La Belle au bois dormant / 4ème  variation et Pas de deux de L’Oiseau bleu, Le Lac des cygnes / Pas de trois et Soliste  Czardas,  Deux  flocons,  Casse-noisette  /  la  Pastorale  (Rudolf  Noureev),  Les  Enfants  du  Paradis  / Desdemone (José Martinez).

Créations à l’Opéra national de Paris : Salut (Pierre Rigal - 2015), Clear, Loud, Bright, Forward (Benjamin Millepied- 2015), Iolanta-Casse-noisette / Marie (Œuvre collective - 2016), Entre Chien et Loup (Justin Peck - 2016), TheSeason’s Canon (Crystal Pite – 2016), Undoing world (Bruno Bouché - 2017), Play (Alexander Ekman - 2017).

Entrées au répertoire : Brahms-Schönberg Quartet (George Balanchine), In Creases (Justin Peck), Tar and Feather et Symphonie de Psaumes  (Jiří Kylián), Le Songe d’une nuit d’été Titania (George Balanchine) Decadance (Ohad Naharin).

 

Catégories: 

Add new comment