« Beloved Shadows » de Nach

Après son formidable solo Cellule (lire notre critique), la krumpeuse et chorégraphe Nach explore de nouvelles énergies puisées dans la culture japonaise lors d’un séjour de six mois à la Villa Kujoyama à Kyoto.

Sous le titre poétique et mystérieux, de  Beloved Shadows ou Ombres bien-aimées se cache un formidable solo de Nach, qui mêle de façon suprenante le krump au butô. Son corps de guerrière peint de ce blanc dont l’ombre est l’autre face, comme l’arbre rend le ciel plus clair, elle se lance dans cette « danse du corps obscur » en pleine lumière, flirtant avec un érotisme androgyne, dans une étendue de solitude et de silence. À ses côtés, un mobile énigmatique, sorte de voile, est une sorte d’expansion vers l’invisible, le signe de l’absence peut-être comme une voile dit le bateau au loin. 

Le col plus ou moins allongé, les bras qui se frôlent ou se tordent, caressent ou luttent, tracent peu à peu un portrait de femme à la présence intense et violente, mais aussi sensuelle et douce. Tout cela n’est que mouvement, fragile comme un rêve, incandescent comme le désir.

Du krump, il reste l’expressivité énergique, qui la fait parfois boxeuse, parfois animale, sa fulgurance, ses gestes sans concessions. Du butô, elle a retenu une manière de suspendre le temps dans le flux du mouvement. 

Ainsi elle crée une sorte de texture gestuelle très personnelle, de danses déréglées, avec des ruptures incongrues, des moments convulsifs, et comme fond commun à ces deux styles apparemment éloignés, les défigurations du visage, un art de la métamorphose qui révèle un être à la frontière du visible, un fantôme, un esprit, un être délicieusement élastique . C’est un solo extrêmement brillant et prenant, que la musique de Koki Nakano et les lumières de Nicolas Barraud, mettent en valeur.

Agnès Izrine

Le 16 novembre 2019, Chapelle Fromentin, dans le cadre de Shake La Rochelle.

En tournée :

12.12 13.12 CDCN - Atelier de Paris
21.01 Faits d'hiver
22.02 ☞Les Hivernales - CDCN
19.03 ☞Espaces PlurielsPau
24 mars, la Manufacture CDCN, Bordeaux

 

Catégories: 

Add new comment