Ballet de Lorraine à Chaillot

Tout d’abord la reprise de Rose de Mathilde Monnier créée en 2001 pour le Ballet Royal de Suède alors dirigé par Petter Jacobsson. Sur le plateau recouvert d’un tapis de danse rose trône un piano rose vif où s’installe l’excellent et renommé pianiste François-René Dûchable vêtu d’un costume tout aussi rose.

Film réalisé par Eric Legay pour Danser Canal Historique

Sur la Sonate n° 17 de Beethoven, l’écriture chorégraphique de Mathilde Monnier déconstruit le vocabulaire du ballet classique grâce aux vingt quatre danseurs dont les costumes oscillent entre rose vif et rose très pâle. Il s’agit ici d’une sorte de dépassement de soi où entre les grands jetés, ronds de jambes, tours en dehors et battements, la danse prend la forme de figures qui semblent stoppées avant d’atteindre leurs finalités.


Les solos se démultiplient pour être repris en groupe, les entrées et sorties sont dynamiques et le temps semble ne jamais s’arrêter tant le rythme est soutenu. Bien que la difficulté des pas imposés par la chorégraphe soit lisible, on ressent une certaine forme de joie dispensée par des interprètes si jeunes qu’ils donnent le sentiment de s’amuser à déployer de nouvelles variations qui sont des clins d’œil au style classique.

Malgré d’infimes failles techniques, le tout est non seulement visuellement très beau et fort poétique, essentiellement la scène avec les pointes et prouve aussi que la grande Mathilde Monnier est toujours aussi inventive et sait si bien, avec une certaine forme d’humour et d’insolence, imposer son style si unique. C’est vivant et d’une indubitable fraicheur !

Hok, solo pour ensemble d’Alban Richard paraît bien noir et bien pesant après ce patchwork de Rose. Un sol noir et douze danseurs aux costumes peu seyants gris foncés évoluent sur la partition d’Hoketus de Louis Andriessen.

Douze interprètes qui n’en forment qu’un étant donné que le rythme se propage de corps en corps, ceci dans une chorégraphie minimaliste.

Film réalisé par Eric Legay pour Danser Canal Historique

Enfin, Devoted de Cecilia Bengolea et François Chaignaud avec neuf danseuses sur pointes toutes vêtues de justaucorps verts vifs chacun différent et d’un bas coloré qui recouvre leur jambe droite.

C’est sur la musique de Philip Glass que les artistes interprètent une chorégraphie de longues lignes de spins, de pas de ballet et dance-hall. On le sait, les deux chorégraphes ne sombrent jamais dans la facilité, et là, ils ne se déparent pas d’idées foisonnantes qui imposent une technique parfaite tant la difficulté des mouvements est palpable.

Une fois de plus avec eux, on retient son souffle lors des équilibres périlleux sur pointes qui durent un temps fou, on admire l’intelligence avec laquelle le passé et le présent se côtoient en donnant le sentiment d’une danse futuriste, on est subjugué par l’esthétique d’une écriture rigoureuse qui impose le dépassement de soi. Une œuvre splendide superbement bien dansée par les interprètes du Ballet de Lorraine.

Sophie Lesort

Au théâtre de Chaillot jusqu’au 15 janvier. Réservations au 01.53.65.30.30
Samedi 16 janvier, le CND de Pantin invite le Ballet de Lorraine et ses vingt six danseurs de 14 h à 18h30 pour un après midi conçu par Petter Jacobsson et Thomas Caley. Ateliers de danse classique et contemporaine, projections de films et exposition de photos d’archives du CCN – Ballet de Lorraine et de 15h45 et 18h30, extraits de pièces de Cunnigham, Trisha Brown, Forsythe, Mathilde Monnier, La Ribot, Thomas Caley et Petter Jacobsson. Réservation au 01.41.83.98.98
Rose, chorégraphie Mathilde Monnier, piano François-René Dûchable. Avec Agnès Boulanger, Pauline Clermard, Vivien Ingrams, Nina Khokham, Laure Lescoffy, Valérie Ly-Cuong, Sakiko Oishi, Elsa Raymon, Marion Rastouil, Elise Ribes, Ligia Saldanha, Bulat Akhmejanov, Jonathan Archambault, Guillaume Busillet, Alexis Bourbeau, Matthieu Chayrigues, Justine Cumine, Charles Dalerci, Fabio Dolce, Dmitri Domojirov, Phanuel Erdmann, Tristan Ihne, Yoann Rifosta, Luc Vertbitzy. Costumes Mathilde Possoz
Hok, conception, chorégraphie Alban Richard, Costumes Corinne Petitpierre. Avec Pauline Colemard, Vivien Ingrams, Laure Lescoffy, Valérie Ly-Cuong, Sakiko Oishi, Ligia Saldanha, Matthieu Chayrigues, Charles Dalerci, Fabio Dolce, Tristan Ihne, Yoann Rifosta, Luc Verbitzky
Devoted, chorégraphie et costumes Cecilia Bengolea et François Chaignaud. Avec Agnès Boulanger, Pauline Colemard, Vivien Ingrams, Nina Khokham, Laure Lescoffy, Sakiko Oishi, Elsa Raymond, Elsa Ribes, Ligia Saidanha.
 
 

Catégories: 

Add new comment