« Anima », hommage à Jean Cocteau, avec Isabelle Carré et Magali Lesueur.

« Rien ne cesse, rien ne naît, les morts ne sont pas morts, les vivants s’imaginent vivre » - Jean Cocteau.

À leur façon, Isabelle Carré et Magali Lesueur, avec l’aide de la voix off du poète, ont fait revivre son âme pendant une heure, deux jours de suite, au sein du grouillement artistique anarchique et incontrôlable du festival d’Avignon. En France, l’ensemble de l’œuvre de Jean Cocteau, ses écrits, ses dessins et ses films, semblent un peu datés pour certains acteurs de la vie culturelle. À l’étranger, aux Etats-Unis, en Russie ou au Japon, ses créations sont pourtant reconnues, étudiées et jouées régulièrement.

La danseuse Magali Lesueur, admiratrice du maître, a eu la bonne idée de faire revivre ce talent un peu oublié. « Quand Magali Lesueur m’a proposé de dire des textes pour l’accompagner dans son spectacle-hommage sur l’écrivain, le poète, le dessinateur qu’elle admire et dont elle s’inspire depuis des années, j’ai été immédiatement enthousiaste », dit Isabelle Carré. Cela se voit sur scène au vu de l’immense sourire et de la joie intérieure qui envahissent la comédienne lorsqu’elle dit ces textes.

À ses côtés, la danseuse joue et danse avec un voile la recouvrant au plus près des spectateurs. Son ombre projetée par une lumière en fond de scène, la transforme et peut évoquer ainsi quelques dessins inconnus de Jean Cocteau.

L’entente parfaite entre les deux artistes nous plonge dans cet univers poétique un peu oublié, un moment de grâce que les spectateurs ont goûté pleinement cet été. Une version scénique avec Magali Lesueur seule en scène et la voix off d’Isabelle Carré, peut être représentée du fait des plannings chargés de la comédienne.

Jean Couturier

Vu à La Factory / Théâtre de l’Oulle, Avignon - les 16 et 17 juillet 2018

Catégories: 

Add new comment