Jean-Paul Montanari présente une programmation ambitieuse, aussi internationale que régionale.

Pourquoi chorégraphiez-vous ? Pour être libre.

Pourquoi chorégraphiez-vous ? Je danse par nécessité vitale, pour que mes émotions prennent corps et ne m'envahissent plus.

Pourquoi chorégraphiez-vous ? « Afin que Liza lise »

Pourquoi chorégraphiez-vous ? Me demander pourquoi je danse revient à me demander pourquoi je respire, c'est instinctif, nécessaire et vital, et surtout non réfléchi.

Pourquoi chorégraphiez-vous ? Sidi : J’aime la chorégraphie pour le rituel qu’elle suscite et qui consiste à se mettre tous ensemble pour voir un spectacle.

Qu’est-ce que la danse a changé pour vous ? Je pourrais répondre tout. Ce qui m’a fait bifurquer, c’est 1980 de Pina Bausch

Boris Charmatz est danseur, chorégraphe, directeur du Musée de la Danse, Centre Chorégraphique National de Rennes

Pourquoi "Chorégraphiez"-vous ? pour sauver le monde

Pages

Pourquoi chorégraphiez-vous ? Je ne me pose pas la question, c’est un besoin, une nécessité, je n’ai pas d’autre choix.

Pourquoi chorégraphiez-vous ? Je danse par nécessité vitale, pour que mes émotions prennent corps et ne m'envahissent plus.

Pourquoi chorégraphiez-vous ? « Afin que Liza lise »

Pourquoi chorégraphiez-vous ? Me demander pourquoi je danse revient à me demander pourquoi je respire, c'est instinctif, nécessaire et vital, et surtout non réfléchi.

Pourquoi chorégraphiez-vous ? Sidi : J’aime la chorégraphie pour le rituel qu’elle suscite et qui consiste à se mettre tous ensemble pour voir un spectacle.

Qu’est-ce que la danse a changé pour vous ? Je pourrais répondre tout. Ce qui m’a fait bifurquer, c’est 1980 de Pina Bausch

Boris Charmatz est danseur, chorégraphe, directeur du Musée de la Danse, Centre Chorégraphique National de Rennes

Pourquoi "Chorégraphiez"-vous ? pour sauver le monde

Pages