En assistant à l’Opéra Garnier, samedi 1er juillet, à la première de La Sylphide, on était aussi sans le savoir convié à un sacre : celui d’Hugo Marchand.

Dans Tapis rouge, la chorégraphe montre son tempérament d'exception, quitte à ne pas en maîtriser parfaitement les implications.

Cette création magistrale réunit les danseurs de la compagnie Emanuel Gat à ceux du Ballet de l'Opéra de Lyon.

Le chorégraphe brésilien approfondit la déconstruction de son hip hop, au risque de peiner à dégager sa dramaturgie.

Soft virtuosity, still humid, on the edge explore des corps doucement virtuoses dont chaque mouvement semble travaillé par le handicap;

Tutoyant le succès avec le Ballet national, puis la déception en Procession, la chorégraphe ruine les accusations portées sur son art, supposément immuable.

Nós, tupi or not tupi, créé entre le Brésil et la France, est une alchimie entre hip-hop et danse contemporaine.

La chorégraphe d'origine Cap-verdienne signe Bacchantes, prélude pour une purge.

Pages

En assistant à l’Opéra Garnier, samedi 1er juillet, à la première de La Sylphide, on était aussi sans le savoir convié à un sacre : celui d’Hugo Marchand.

Dans Tapis rouge, la chorégraphe montre son tempérament d'exception, quitte à ne pas en maîtriser parfaitement les implications.

Cette création magistrale réunit les danseurs de la compagnie Emanuel Gat à ceux du Ballet de l'Opéra de Lyon.

Le chorégraphe brésilien approfondit la déconstruction de son hip hop, au risque de peiner à dégager sa dramaturgie.

Soft virtuosity, still humid, on the edge explore des corps doucement virtuoses dont chaque mouvement semble travaillé par le handicap;

Tutoyant le succès avec le Ballet national, puis la déception en Procession, la chorégraphe ruine les accusations portées sur son art, supposément immuable.

Nós, tupi or not tupi, créé entre le Brésil et la France, est une alchimie entre hip-hop et danse contemporaine.

La chorégraphe d'origine Cap-verdienne signe Bacchantes, prélude pour une purge.

Pages