Gaëlle Bourges et Gwendoline Robin transcendent la première série des Sujets à vif. Une formule qui fête ses vingt ans ...

15 danseurs étoiles et solistes du monde entier ainsi que le Centre International de danse de Rosella Hightower ont rendu hommage à Maïa Plissetskaïa.

Au Festival de Marseille, la nouvelle création du chorégraphe sud-africain surprend par sa liberté et sa maturité.

Fluante comme une pensée libre, What do you think ? exhale une fraîcheur de grande maturité, que voudrait épargner l'âge.

Après OCD Love l’année dernière, Love Chapter 2 consacre un nouveau phénomène de la danse israélienne : Sharon Eyal.

Examen d'excellence des apports spirituels de cultures traditionnelles ; tenté par la canonisation.

Le chorégraphe brésilien opère une puissante visitation de la danse butô, mais comme en retrait de son propre propos.

L'accueil fut triomphal les 4 et 5 juillet au Corum pour la rétrospective van Manen, désormais Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Pages

Gaëlle Bourges et Gwendoline Robin transcendent la première série des Sujets à vif. Une formule qui fête ses vingt ans ...

15 danseurs étoiles et solistes du monde entier ainsi que le Centre International de danse de Rosella Hightower ont rendu hommage à Maïa Plissetskaïa.

Au Festival de Marseille, la nouvelle création du chorégraphe sud-africain surprend par sa liberté et sa maturité.

Fluante comme une pensée libre, What do you think ? exhale une fraîcheur de grande maturité, que voudrait épargner l'âge.

Après OCD Love l’année dernière, Love Chapter 2 consacre un nouveau phénomène de la danse israélienne : Sharon Eyal.

Examen d'excellence des apports spirituels de cultures traditionnelles ; tenté par la canonisation.

Le chorégraphe brésilien opère une puissante visitation de la danse butô, mais comme en retrait de son propre propos.

L'accueil fut triomphal les 4 et 5 juillet au Corum pour la rétrospective van Manen, désormais Commandeur de l’Ordre des Arts et des Lettres.

Pages