Cette histoire destinée au jeune public et à notre part enfantine nous touche parce qu’elle est faite de paysages et de danse pure.

Une nouvelle génération de danseurs s’approprie le matériau chorégraphique de Zeitung, créé il y a dix ans.

La troupe d’artistes-paysans malgaches s’est produite pour la première fois en France au Musée du Quai Branly.

Une éblouissante réinvention de soi à travers genres et reflets d'un répertoire diffracté.

Ils sont trois sur scène et démontrent que les anges savent danser et chanter en pleine harmonie dans la fragilité des nuages.

L’édition 2018 du festival ZOA a démontré un intérêt particulier pour l’humain, au-delà de sa recherche de nouvelles formes et langages.

L’excellence des jeunes danseurs de Josette Baïz se confirme, en dansant Crystal Pite, Akram Khan, Eun-me Ahn et autres. Un bain de jouvence !

Pages

Cette histoire destinée au jeune public et à notre part enfantine nous touche parce qu’elle est faite de paysages et de danse pure.

Une nouvelle génération de danseurs s’approprie le matériau chorégraphique de Zeitung, créé il y a dix ans.

La troupe d’artistes-paysans malgaches s’est produite pour la première fois en France au Musée du Quai Branly.

Une éblouissante réinvention de soi à travers genres et reflets d'un répertoire diffracté.

Ils sont trois sur scène et démontrent que les anges savent danser et chanter en pleine harmonie dans la fragilité des nuages.

L’édition 2018 du festival ZOA a démontré un intérêt particulier pour l’humain, au-delà de sa recherche de nouvelles formes et langages.

L’excellence des jeunes danseurs de Josette Baïz se confirme, en dansant Crystal Pite, Akram Khan, Eun-me Ahn et autres. Un bain de jouvence !

Pages