Un intrigant pas de deux au féminin, jouant sur le dédoublement, la fusion et le conflit, porté par deux remarquables interprètes.  

La nanodanse de Michèle Anne De Mey, Kiss & Cry, danse plus que la non-danse. Mais est-ce encore de la danse ?

Créé à Chaillot, Fúria  agit tel un chaudron où beauté et terreur fusionnent en mode hardcore et expressionniste...

L’Atelier de Paris a investi le théâtre municipal Berthelot de Montreuil qui est à l’initiative de la 7ème édition de la semaine du bizarre.

Une indéniable poésie dans une rencontre entre art de la marionnette et chorégraphie.

La chanson d’Inna de Yard est devenue un clip chorégraphié et dansé par Stéphane Deheselle, champion mondial de « Juste debout ».

Le festival Instances se clôt sur une pièce en forme de soulèvement signée Alban Richard et Arnaud Rebotini.

La Veronal de Marcos Mauro revient à Instances avec une nouvelle création où la passion souffle le froid et même le glacial.

Pages

Un intrigant pas de deux au féminin, jouant sur le dédoublement, la fusion et le conflit, porté par deux remarquables interprètes.  

La nanodanse de Michèle Anne De Mey, Kiss & Cry, danse plus que la non-danse. Mais est-ce encore de la danse ?

Créé à Chaillot, Fúria  agit tel un chaudron où beauté et terreur fusionnent en mode hardcore et expressionniste...

L’Atelier de Paris a investi le théâtre municipal Berthelot de Montreuil qui est à l’initiative de la 7ème édition de la semaine du bizarre.

Une indéniable poésie dans une rencontre entre art de la marionnette et chorégraphie.

La chanson d’Inna de Yard est devenue un clip chorégraphié et dansé par Stéphane Deheselle, champion mondial de « Juste debout ».

Le festival Instances se clôt sur une pièce en forme de soulèvement signée Alban Richard et Arnaud Rebotini.

La Veronal de Marcos Mauro revient à Instances avec une nouvelle création où la passion souffle le froid et même le glacial.

Pages