Le Tanztheater allemand a fait irruption dans la compagnie phare du paysage helvète. Une aventure très particulière.  

Plongeant aux sources de sa création, le chorégraphe a choisi d’explorer un territoire unique et partagé, celui de l’enfance.

La présence de Maria Pagés a marqué la 16e édition du festival Cadences. 

Dans cinq installations, Yoann Bourgeois invite gravitation et impesanteur à s’incarner autour du Pendule de Foucault.

Un nouveau théâtre à Paris, c’est une belle nouvelle. Surtout lorsqu’il a le bon goût d’accueillir, en lever de rideau, les acrobates du Cirque Eloize.

Après avoir remporté Danse élargie en 2014 avec Aerobics !, Paula Rosolen  a présenté une étonnante étude chorégraphique sur les enjeux gestuels de la marionnette.

Lucinda Childs re-créée avec sa nièce Ruth Childs quatre pièces des années 1970.

Blanca Li, nouvelle activiste écologiste ? Solstice entend rendre hommage à la nature. Et ce n’est pas la fin du spectacle qui noircit le tableau.

Pages

Le Tanztheater allemand a fait irruption dans la compagnie phare du paysage helvète. Une aventure très particulière.  

Plongeant aux sources de sa création, le chorégraphe a choisi d’explorer un territoire unique et partagé, celui de l’enfance.

La présence de Maria Pagés a marqué la 16e édition du festival Cadences. 

Dans cinq installations, Yoann Bourgeois invite gravitation et impesanteur à s’incarner autour du Pendule de Foucault.

Un nouveau théâtre à Paris, c’est une belle nouvelle. Surtout lorsqu’il a le bon goût d’accueillir, en lever de rideau, les acrobates du Cirque Eloize.

Après avoir remporté Danse élargie en 2014 avec Aerobics !, Paula Rosolen  a présenté une étonnante étude chorégraphique sur les enjeux gestuels de la marionnette.

Lucinda Childs re-créée avec sa nièce Ruth Childs quatre pièces des années 1970.

Blanca Li, nouvelle activiste écologiste ? Solstice entend rendre hommage à la nature. Et ce n’est pas la fin du spectacle qui noircit le tableau.

Pages