Une création de Peeping Tom pour les danseurs du Ballet de Lyon à Montpellier Danse.

Marthe Krummenacker, danseuse d'exception, porte un solo magnifique et déploie un flot d’images chorégraphié par Pierre Pontvianne.

Le danseur brésilien procède à une réinvention de son corps et le plasticien active une méditation sur la performativité du regard.

L'artiste brésilien transporte un mythe antique dans le champ contemporain des performances de genre.

Le festival coréen de Nantes fait de la danse un axe majeur. Une bonne raison d’y découvrir une troupe d'envergure, venue d’Ulsan.

Avec 5 créations à l’affiche, des performances inédites et une quinzaine de compagnies invitées, le festival a célébré le centenaire de la naissance de Merce Cunningham

Une très grande pièce où trois histoires personnelles abordent les tourments de l’humanité dans une chorégraphie puissante.

Programmée par June Events, la pièce de 2017 de Clara Furey, Cosmic Love, ressort du courant minimaliste qui toucha les arts dans les années 60-70.

Pages

Une création de Peeping Tom pour les danseurs du Ballet de Lyon à Montpellier Danse.

Marthe Krummenacker, danseuse d'exception, porte un solo magnifique et déploie un flot d’images chorégraphié par Pierre Pontvianne.

Le danseur brésilien procède à une réinvention de son corps et le plasticien active une méditation sur la performativité du regard.

L'artiste brésilien transporte un mythe antique dans le champ contemporain des performances de genre.

Le festival coréen de Nantes fait de la danse un axe majeur. Une bonne raison d’y découvrir une troupe d'envergure, venue d’Ulsan.

Avec 5 créations à l’affiche, des performances inédites et une quinzaine de compagnies invitées, le festival a célébré le centenaire de la naissance de Merce Cunningham

Une très grande pièce où trois histoires personnelles abordent les tourments de l’humanité dans une chorégraphie puissante.

Programmée par June Events, la pièce de 2017 de Clara Furey, Cosmic Love, ressort du courant minimaliste qui toucha les arts dans les années 60-70.

Pages