Les jeunes danseurs formés par Josette Baïz offrent une vision collective et percutante de l’œuvre de Lewis Carroll.

Sur la musique d’Ibrahim Maalouf les deux chorégraphes racontent la sombre histoire de quatre hommes.

Le Ballet du Grand Théâtre de Genève a invité le chorégraphe suédois à monter sa  Passion selon Saint-Matthieu .

Affirmation d'une écriture envoûtante, au Grand bain du Gymnase à Roubaix.

Sisyphe heureux : Aboutissement en fanfare de la trilogie commencée par Tendre Achille et Chair Antigone.

La scène nationale de Saint-Brieuc s'est transformée en "théâtre d'expériences sensorielles".

Vingt danseurs activent la mémoire du vingtième siècle, et par là son présent, au MAC-VAL à Vitry-sur-Seine.

Après 20 danseurs pour le XXe siècle, l’Opéra de Paris a eu la bonne idée d’intégrer à son répertoire le duo culte de Boris Charmatz et Dimitri Chamblas.

Pages

Les jeunes danseurs formés par Josette Baïz offrent une vision collective et percutante de l’œuvre de Lewis Carroll.

Sur la musique d’Ibrahim Maalouf les deux chorégraphes racontent la sombre histoire de quatre hommes.

Le Ballet du Grand Théâtre de Genève a invité le chorégraphe suédois à monter sa  Passion selon Saint-Matthieu .

Affirmation d'une écriture envoûtante, au Grand bain du Gymnase à Roubaix.

Sisyphe heureux : Aboutissement en fanfare de la trilogie commencée par Tendre Achille et Chair Antigone.

La scène nationale de Saint-Brieuc s'est transformée en "théâtre d'expériences sensorielles".

Vingt danseurs activent la mémoire du vingtième siècle, et par là son présent, au MAC-VAL à Vitry-sur-Seine.

Après 20 danseurs pour le XXe siècle, l’Opéra de Paris a eu la bonne idée d’intégrer à son répertoire le duo culte de Boris Charmatz et Dimitri Chamblas.

Pages