Andrea Sitter, Max, Sarah et leurs « Obstinés lambeaux d’images » à découvrir lors d'une reprise exceptionnelle le 18 octobre au Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi.

Ça frappe fort dès le début, c’est assourdissant, tel un cocktail mortel. D’un revers de main, Rothbart fait surgir des trainées de poudre, des embrasements lumineux et des tempêtes sonores.

Dans les bandes de mecs, les vrais, on se tape gaillardement sur l'épaule, d'un grand mouvement comme ça, et on se tient un instant par le cou, bras dessus bras dessous.

Le Détachement féminin rouge par le Ballet national de Chine

Deux pièces en miroir qui dénoncent toutes deux la violence des hommes contre les femmes.

Trajal Harrell propose avec  Antigone Sr. / Twenty Looks or Paris is Burning at The Judson Church (L) une œuvre forte

L’acrobatie est un art résolument chorégraphique ! Et l’amitié, un sujet éternel. Dans Acrobates s’y joint la dimension du récit et du souvenir d’une vie hors du commun.

Il fait nuit. Deux femmes et neuf hommes sortent de leurs sacs gris suspendus qui montent et descendent dans un étrange ballet vertical.

Pages

Andrea Sitter, Max, Sarah et leurs « Obstinés lambeaux d’images » à découvrir lors d'une reprise exceptionnelle le 18 octobre au Théâtre Paul Eluard de Choisy-le-Roi.

Ça frappe fort dès le début, c’est assourdissant, tel un cocktail mortel. D’un revers de main, Rothbart fait surgir des trainées de poudre, des embrasements lumineux et des tempêtes sonores.

Dans les bandes de mecs, les vrais, on se tape gaillardement sur l'épaule, d'un grand mouvement comme ça, et on se tient un instant par le cou, bras dessus bras dessous.

Le Détachement féminin rouge par le Ballet national de Chine

Deux pièces en miroir qui dénoncent toutes deux la violence des hommes contre les femmes.

Trajal Harrell propose avec  Antigone Sr. / Twenty Looks or Paris is Burning at The Judson Church (L) une œuvre forte

L’acrobatie est un art résolument chorégraphique ! Et l’amitié, un sujet éternel. Dans Acrobates s’y joint la dimension du récit et du souvenir d’une vie hors du commun.

Il fait nuit. Deux femmes et neuf hommes sortent de leurs sacs gris suspendus qui montent et descendent dans un étrange ballet vertical.

Pages