On connaît Ana Pi pour ses très belles collaborations avec Bengolea/Chaignaud. Son propre solo part d’une idée assez surprenante…

Nasser Martin-Gousset revient sur scène et à ses amours de toujours, la pop !

Le chorégraphe burkinabé effectue un retour sur scène, accompagné de Nancy Huston et de Germaine Acogny.

La 26ème édition des Plateaux invite des artistes internationaux qui manient l’angoisse, l’humour et la magie avec dextérité.

Deux variations sur le couple, par et avec Saburo Teshigawara et Rihoko Sato, inspirées de Berlioz et de Dostoïevski.

Jeune chorégraphe venue du hip hop, Leïla Ka aborde la question des contradictions de l’être avec une force peu commune.

Créée en 2014 à Rotterdam, cette pièce a été donnée en primeur en France aux Plateaux de La Briqueterie.

Le prodige italien change de cap et se perd dans des éclats de rire. Une création à la Biennale de Lyon qui fait danser  le diaphragme.

Pages

On connaît Ana Pi pour ses très belles collaborations avec Bengolea/Chaignaud. Son propre solo part d’une idée assez surprenante…

Nasser Martin-Gousset revient sur scène et à ses amours de toujours, la pop !

Le chorégraphe burkinabé effectue un retour sur scène, accompagné de Nancy Huston et de Germaine Acogny.

La 26ème édition des Plateaux invite des artistes internationaux qui manient l’angoisse, l’humour et la magie avec dextérité.

Deux variations sur le couple, par et avec Saburo Teshigawara et Rihoko Sato, inspirées de Berlioz et de Dostoïevski.

Jeune chorégraphe venue du hip hop, Leïla Ka aborde la question des contradictions de l’être avec une force peu commune.

Créée en 2014 à Rotterdam, cette pièce a été donnée en primeur en France aux Plateaux de La Briqueterie.

Le prodige italien change de cap et se perd dans des éclats de rire. Une création à la Biennale de Lyon qui fait danser  le diaphragme.

Pages