« Rien ne cesse, rien ne naît, les morts ne sont pas morts, les vivants s’imaginent vivre » - Jean Cocteau.

Etrange combinaison de deux pièces opposées en tout : l'une aux limites du cynisme, l'autre au service d'une éthique de la rencontre.

Une composition à la taille de la Cour d'honneur, portée au comble de la maîtrise. Egalement une interpellation politique ...

Deux prodiges du Tanztheater croisent leurs univers respectifs avec celui de Pina Bausch et des interprètes...

Le petit festival de danse contemporaine à Kristiansand étonne par son esprit et sa direction collective.

Cet été, le Ballet de Marseille se confronte à la puissance des sites antiques de Pompeï et – prochainement – Vaison-la-Romaine.

Au Festival de Marseille, première mondiale d’un ballet aérien entre ici et Gaza, pour drones, danseurs et connexion internet.

Le Flamand réussit à embarquer son public dans un voyage au long cours ...

Pages

« Rien ne cesse, rien ne naît, les morts ne sont pas morts, les vivants s’imaginent vivre » - Jean Cocteau.

Etrange combinaison de deux pièces opposées en tout : l'une aux limites du cynisme, l'autre au service d'une éthique de la rencontre.

Une composition à la taille de la Cour d'honneur, portée au comble de la maîtrise. Egalement une interpellation politique ...

Deux prodiges du Tanztheater croisent leurs univers respectifs avec celui de Pina Bausch et des interprètes...

Le petit festival de danse contemporaine à Kristiansand étonne par son esprit et sa direction collective.

Cet été, le Ballet de Marseille se confronte à la puissance des sites antiques de Pompeï et – prochainement – Vaison-la-Romaine.

Au Festival de Marseille, première mondiale d’un ballet aérien entre ici et Gaza, pour drones, danseurs et connexion internet.

Le Flamand réussit à embarquer son public dans un voyage au long cours ...

Pages