Pour sa 16e édition, le festival Instances retrouve les murs de l’Espace des Arts rénové, pour nous offrir un point de vue original sur la danse internationale.

« Flot » de Thomas Hauert

Alternant grandes compagnies et formes plus intimes, la saison 18-19 du Pavillon Noir explore avec tous les langages du corps.

A Biarritz, Thierry Malandain présente un programme fait de grands ballets et de découvertes, dominé par le duo Carlson/Gillot.

Pages

Les jeunes compagnies peuvent envoyer leurs candidatures  jusqu’à fin juillet.

Des places sont à gagnez pour assister à la création d'Ayelen Parolin le mardi 5 juin à l'Atelier de Paris.

Du 6 au 14 juin, la galerie du jour agnès b. présente un regard sur l’oeuvre graphique de Carolyn Carlson.

Pages

Créée en 2014 à Rotterdam, cette pièce a été donnée en primeur en France aux Plateaux de La Briqueterie.

Le prodige italien change de cap et se perd dans des éclats de rire. Une création à la Biennale de Lyon qui fait danser  le diaphragme.

Un rite nippon ancien, actualisé par un grand artiste contemporain et interprété par une dynastie majeure du Kyôgen.

A la Biennale de Lyon, une création faite de cent-quatre photos et d'une performance. Où Joseph Nadj se trouve de nouveaux amis : Des grenouilles. Séchées !

Pages

Lin Hwai-min vient à Paris, avec Formosa, sa dernière création de avec le Cloud Gate Dance Theater.

Le chorégraphe québécois Paul-André Fortier revient à Chaillot pour y présenter les 23, 24 et 25 mai, sa nouvelle création, Solo 70.

Pages

Le samedi 24 mars, le Théâtre Louis Aragon propose une journée de fête avec les vingt-cinq chorégraphes accueillis en résidence en dix ans.

De nouveaux rendez-vous entre chorégraphes et écrivains, en Ile-de-France et au-delà, du 8 mars au 14 avril 2018.

Pages

L’humour en fil conducteur d’une performance désopilante.

L’exil, l’enfance, le déracinement sont au cœur de la nouvelle création de Rachid Ouramdane.

On connaît Ana Pi pour ses très belles collaborations avec Bengolea/Chaignaud. Son propre solo part d’une idée assez surprenante…

Pages

Au menu : premières mondiales, création et découvertes !

Pages

Le samedi 24 mars, le Théâtre Louis Aragon propose une journée de fête avec les vingt-cinq chorégraphes accueillis en résidence en dix ans.

De nouveaux rendez-vous entre chorégraphes et écrivains, en Ile-de-France et au-delà, du 8 mars au 14 avril 2018.

Pages

L’humour en fil conducteur d’une performance désopilante.

L’exil, l’enfance, le déracinement sont au cœur de la nouvelle création de Rachid Ouramdane.

On connaît Ana Pi pour ses très belles collaborations avec Bengolea/Chaignaud. Son propre solo part d’une idée assez surprenante…

Pages

Chorégraphes Associé.e.s trouve scandaleuses les raisons du refus de la nomination de Viviane Serry au CNSM de Lyon. Nous aussi.

Le licenciement brutal de la directrice artistique du Tanztheater Wuppertal plonge la compagnie dans l’incertitude.

Pages

Alternant grandes compagnies et formes plus intimes, la saison 18-19 du Pavillon Noir explore avec tous les langages du corps.

A Biarritz, Thierry Malandain présente un programme fait de grands ballets et de découvertes, dominé par le duo Carlson/Gillot.

Pages