Pour prévenir les blessures de ses danseurs, le Malandain Ballet Biarritz fait depuis huit ans un travail précurseur et innovant.

« Sous-Venances » de Myriam Naisy

Que reste-t-il d’un rêve, d’une fantaisie errante et enfantine, quand les images s’éclipsent?

Le style académique sait encore se réinventer et il peut encore séduire!

Ils sont quatorze, de douze à soixante-douze ans, assis bien sagement en demi-cercle dans l’impressionnante

Pages

Que reste-t-il d’un rêve, d’une fantaisie errante et enfantine, quand les images s’éclipsent?

Le style académique sait encore se réinventer et il peut encore séduire!

Ils sont quatorze, de douze à soixante-douze ans, assis bien sagement en demi-cercle dans l’impressionnante

Pages