Du 22 juin au 6 juillet 2019, Montpellier Danse,se pose comme le grand festival de danse français.

« Trrr » de Thiago Granato & « Fauteuils » de Laurent Goldring

Aire de jeu à Lyon : Un compositeur, trois créations chorégraphiques, c'est la règle du jeu de ce festival.

Les spectateurs se glisseront dans la peau des danseurs du Sacre du Printemps de Pina Bausch.

Pages

Le festival IN d'Avignon propose à toutes les personnes qui veulent manifester

Ceux qui l’ont connu se souviennent avant tout de son rire. À la fois drôle, enthousiaste et travailleuse

Depuis son interprétation du Funambule de Jean Genêt sur de nombreuses scènes, on sait qu'Angelin Preljocaj a un talent

Pages

Un  dialogue poétique où s'imbriquent avec une étonnante et délicieuse évidence danse, musique et effets visuels.

Dans le cadre de l'exposition Icônes de l'art moderne, la collection Chtchoukine, François Chaignaud a présenté un récital de danse.

Parmi dix-neuf projets présentés en plateforme professionnelle, les réalisations de La Ribot et d'Adina Secretan frappent par leur puissance de déplacement.

Créé dans le cadre du Moi de la Danse aux Subsistances, un solo décoiffant de Maud Le Pladec.

Pages

Sa création mondiale de Faits (Fragments de l’Iliade) ouvre la Biennale de la danse par une création transdisciplinaire...

Pages

Toujours magistral, Boris Charmatz mène l'impressionnant chaos savant de ses 10000 gestes au bord d'une démonstration de force.

De M’Barek/Dhaou à Bouvier-Obadia, Josette Baïz éclaire l’amour-haine entre divers univers chorégraphiques.

Dans son dernier spectacle, Bartabas revient à l’essentiel et met en scène, en majesté, « les acteurs véritables de (son) théâtre équestre ».

Pages

Pourquoi chorégraphiez-vous ? Parce que  la danse est ma vie que je ne peux imaginer de vivre sans danser ou sans faire danser les autres.

Pages

Toujours magistral, Boris Charmatz mène l'impressionnant chaos savant de ses 10000 gestes au bord d'une démonstration de force.

De M’Barek/Dhaou à Bouvier-Obadia, Josette Baïz éclaire l’amour-haine entre divers univers chorégraphiques.

Dans son dernier spectacle, Bartabas revient à l’essentiel et met en scène, en majesté, « les acteurs véritables de (son) théâtre équestre ».

Pages

Le public a choisi, les professionnels aussi,voici les résultats de la 7ème édition de [re]connaissance.

Les ballets de Biarritz et de l'Opéra de Bordeaux prennent une initiative à contre-courant.

Pages

Aire de jeu à Lyon : Un compositeur, trois créations chorégraphiques, c'est la règle du jeu de ce festival.

Les spectateurs se glisseront dans la peau des danseurs du Sacre du Printemps de Pina Bausch.

Pages