Un mois de programmation très fureteuse, mettant en exergue des figures fort diverses de l'interprète en danse.

« Crossroads to Synchronicity » de Carolyn Carlson

Du 23 janvier au 3 février, la 6e édition, accessible à tous, renforce l’impact de la danse en Normandie.

Le maître flamenco ébranle les conventions de son art, en le bousculant jusqu'au bord de son contexte.  À ne pas rater au Festival Flamenco de Nîmes les 19 et 20 janvier.

Pages

Deuxième édition du concours de jeunes chorégraphes classiques et néo-classiques. Dépot des dossiers avant le 17 décembre !

Dix ans après la mort du chorégraphe, l'Espace qui porte son nom à Verneuil-sur-Seine, se devait de lui rendre hommage.

Pages

Avec sa compagnie Cas public, la chorégraphe canadienne livre une version furieusement contemporaine de La Belle au Bois Dormant.

Une interprétation chorégraphique des Variations Goldberg, qui donne à voir ce qui advient, plutôt que d'imposer des gestes.

Ouverture de DanSons avec une pièce sensible, puissante et splendide de la québécoise Hélène Blackburn.

Entré en 2009 au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris, Onéguine, ballet romantique de John Cranko revient à l'affiche.

Pages

Liz Santoro et Pierre Godard, artistes associés à l’Atelier de Paris / CDCN, y créeront les 17 et 18 novembre, leur nouvelle pièce, Maps.

Metteur en scène et dramaturge, notamment pour Rodrigo Garcia, il a collaboré avec Andrés Marin à la création de D. Quixote.

Pages

Jeunes artistes de la danse et de la performance à La Havane. Voici le troisième et dernier volet de notre reportage ...

Paysage de la jeune création chorégraphique, dans un pays en pleine mutation. Deuxième volet de notre reportage à Cuba.

Pages

Avec sa compagnie Cas public, la chorégraphe canadienne livre une version furieusement contemporaine de La Belle au Bois Dormant.

Une interprétation chorégraphique des Variations Goldberg, qui donne à voir ce qui advient, plutôt que d'imposer des gestes.

Ouverture de DanSons avec une pièce sensible, puissante et splendide de la québécoise Hélène Blackburn.

Entré en 2009 au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris, Onéguine, ballet romantique de John Cranko revient à l'affiche.

Pages

Avec sa compagnie Cas public, la chorégraphe canadienne livre une version furieusement contemporaine de La Belle au Bois Dormant.

Une interprétation chorégraphique des Variations Goldberg, qui donne à voir ce qui advient, plutôt que d'imposer des gestes.

Ouverture de DanSons avec une pièce sensible, puissante et splendide de la québécoise Hélène Blackburn.

Entré en 2009 au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris, Onéguine, ballet romantique de John Cranko revient à l'affiche.

Pages

Décédée le 29 août 2017 à 93 ans, Janine Charrat, a été une des toutes premières chorégraphes de sa génération.

Pages

Jeunes artistes de la danse et de la performance à La Havane. Voici le troisième et dernier volet de notre reportage ...

Paysage de la jeune création chorégraphique, dans un pays en pleine mutation. Deuxième volet de notre reportage à Cuba.

Pages

Avec sa compagnie Cas public, la chorégraphe canadienne livre une version furieusement contemporaine de La Belle au Bois Dormant.

Une interprétation chorégraphique des Variations Goldberg, qui donne à voir ce qui advient, plutôt que d'imposer des gestes.

Ouverture de DanSons avec une pièce sensible, puissante et splendide de la québécoise Hélène Blackburn.

Entré en 2009 au répertoire du Ballet de l’Opéra de Paris, Onéguine, ballet romantique de John Cranko revient à l'affiche.

Pages

Deuxième édition du concours de jeunes chorégraphes classiques et néo-classiques. Dépot des dossiers avant le 17 décembre !

Dix ans après la mort du chorégraphe, l'Espace qui porte son nom à Verneuil-sur-Seine, se devait de lui rendre hommage.

Pages

Du 23 janvier au 3 février, la 6e édition, accessible à tous, renforce l’impact de la danse en Normandie.

Le maître flamenco ébranle les conventions de son art, en le bousculant jusqu'au bord de son contexte.  À ne pas rater au Festival Flamenco de Nîmes les 19 et 20 janvier.

Pages